Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 17:47

France Marche silencieuse pour les sauveteurs décédés

Des milliers de personnes étaient réunis aux Sables-d'Olonne pour rendre un dernier hommage aux trois sauveteurs de la SNSM décédés en mer.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quinze mille personnes ont participé lundi à la marche silencieuse organisée aux Sables-d'Olonne en hommage aux trois sauveteurs de la SNSM morts vendredi en portant secours à un chalutier, a-t-on appris auprès de la préfecture de Vendée.

Dans une ambiance pleine de recueillement, de très nombreuses personnes sont venues rendre hommage aux trois bénévoles de la société de secourisme en mer tandis qu'une importante flottille était également présente au large de la plage pour saluer leur mémoire, a constaté une journaliste de l'AFP.

Dans cette station balnéaire de Vendée, la foule a commencé à affluer à partir de 10h30 le long des plages, fleurs blanches dans la main. Les applaudissements ont résonné pour les sauveteurs en mer qui défilaient en polaires oranges. Des sauveteurs ont également déployé un drapeau avec le logo de la SNSM.

Décorés à titre posthume

Trois sauveteurs en mer sont morts vendredi au large des Sables-d'Olonne après le chavirage de leur bateau, sorti en pleine tempête Miguel pour porter assistance à un bateau de pêche dont le marin est toujours porté disparu. Quatre autres sauveteurs, qui étaient présents sur le Jack Morisseau, ont pu regagner le rivage à la nage.

Samedi, le président Emmanuel Macron a annoncé qu'il nommait, à titre posthume, chevaliers dans l'ordre national de la Légion d'honneur les trois sauveteurs de la SNSM décédés.

Créée en 1967, la SNSM rassemble 8000 bénévoles du sauvetage en mer formés au secourisme. C'est la seule organisation agréée dédiée au sauvetage en mer en France qui intervient sous la coordination des Centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage (CROSS). En 2017, environ 9000 personnes ont été secourues par ses sauveteurs. (afp/nxp)

Créé: 10.06.2019, 12h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.