Dimanche 5 juillet 2020 | Dernière mise à jour 02:55

Thaïlande Métamphétamine cachée dans des sacs d'engrais

Un pick-up abandonné a été découvert par la police thaïlandaise avec à son bord une énorme cargaison de tablettes de métamphétamine.

La drogue produite au Laos et en Birmanie transite souvent par la Thaïlande.

La drogue produite au Laos et en Birmanie transite souvent par la Thaïlande. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plus de neuf millions de tablettes de méthamphétamines ont été découvertes mardi dissimulées dans des sacs d'engrais en Thaïlande, plaque tournante des drogues de synthèse en Asie du Sud-Est.

La drogue «a été découverte dans un pick-up abandonné dans la province de Chiang Rai», à la frontière avec la Birmanie et le Laos, dans la fameuse région productrice de drogue du Triangle d'Or, a annoncé à l'AFP un responsable militaire sous couvert de l'anonymat. Il s'agit d'«une des plus grosses saisies» de ces dernières années, a précisé un enquêteur. Trois Thaïlandais soupçonnés d'avoir été chargés de récupérer le chargement ont par ailleurs été interpellés. Outre les millions de tablettes de méthamphétamines, quelque 788 kg de cristaux de méthamphétamine, dits «ice», ont aussi été saisis dans le pick-up.

Boom des saisies

La drogue produite au Laos et en Birmanie transite souvent par la Thaïlande. Fin janvier, la Thaïlande a ainsi réalisé une saisie record de 11 millions de pilules de méthamphétamines sur un bateau qui traversait le Mékong entre le Laos et la Thaïlande. La semaine précédente, quelque 700 kilos de cristaux de méthamphétamine avaient été saisis dans la province de Chumpon, sur la route du sud de la Thaïlande menant à la Malaisie voisine. La drogue était dissimulée dans un camion transportant des fruits.

La méthamphétamine, puissante drogue de synthèse, est en principe consommée sous deux formes: soit en cristaux («ice») soit via des comprimés généralement moins purs. Les saisies ont quadruplé en cinq ans dans la région Asie-Pacifique, d'après l'Onu, qui estime que production et consommation des drogues de synthèse y ont explosé. (afp/nxp)

Créé: 03.04.2018, 11h02

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.