Jeudi 18 juillet 2019 | Dernière mise à jour 07:53

Pétrole contre nourriture Me Metzner disparaît sans connaître l'issue de son affaire suisse

Le grand avocat français décédé dimanche, avait défendu la société suisse de négoce de pétrole Vitol, dans une affaire de détournement de fonds onusien, dont le délibéré est attendu le 8 juillet.

Galerie Photos

Les clients célèbres défendus par Me Metzner

Les clients célèbres défendus par Me Metzner Retrouvé sans vie dimanche dans le Morbihan après avoir laissé une lettre d'adieux, le célèbre avocat Olivier Metzner avait notamment défendu Dominique de Villepin, le trader Jérôme Kerviel ou encore Bertrand Cantat.

Les 5 compagnies de négoce de pétrole mondial sont en Suisse

Un tiers des transactions mondiales de pétrole passe par la Suisse et ses 5 compagnies de négoce qui y sont installées: Glencore, Gunvor, Vitol, Trafigura et Mercuria.
Trafigura et Glencore ont été visés par des enquêtes américaine ou suisse, mais étaient absents du procès sur les barils de Saddam Hussein.

Le portrait vidéo de l'avocat

La contrebande de pétrole irakien

«Pétrole contre nourriture» était le nom du programme de l'ONU visant à assurer le minimum nécessaire à la survie du peuple irakien de 1996 à 2003, qui souffrait de l'embargo international. Il permet à l'Irak de vendre son pétrole et d'acheter en échange de la nourriture ou des médicaments.
Il a été gangréné par une corruption endémique s'étendant à plusieurs pays et impliquant des sociétés pétrolières comme Total.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jusqu'à la moitié des commissions versées dans l'affaire «Pétrole contre nourriture» a été le fait de sociétés toujours installées en Suisse, dont 15% sont imputables à la Genevoise Vitol. C'est en tout cas l'estimation de l'ONG de la Déclaration de Berne. Me Olivier Metzner, dont le corps a été retrouvé hier dans le Golfe du Morbihan, ne l'entendait pas de cette oreille. Il défendait l'entreprise de négoce de pétrole de la cité du bout du lac dans cette affaire.

Basé à Genève, leader mondial du négoce pétrolier, Vitol, était aux côtés de Total, la seule entreprise sur le banc des accusés à l'ouverture du procès, le 22 janvier dernier. Ses transactions avaient été dévoilées dès 2005 dans le rapport d'enquête Volcker. Si les audiences devant le Tribunal correctionnel de Paris sont terminées, l'issue du procès n'est, elle, pas encore connue: la décision a été mise en délibéré au 8 juillet prochain.

Aux USA, Vitol a payé

Le directeur général d'alors, David Fransen, avait alors reconnu avoir payé une «prime» à des tierces parties, en plus du prix officiel fixé par l'ONU, tout en affirmant ignorer à quoi servait ce surplus. La vedette du Barreau parisien a tout de suite questionné la «constitutionnalité» du procès puisque Vitol avait été condamné pour des faits similaires aux Etats-Unis.

En 2007, Vitol avait mis un point final aux poursuites aux Etats-Unis, en mettant la main à la poche. Quelque 16, 5 millions de francs étaient parvenus à clore l'affaire pour laquelle Vitol avait toutefois plaidé «coupable».

Créé: 18.03.2013, 13h56

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.