Mercredi 18 juillet 2018 | Dernière mise à jour 16:27

Etats-Unis Enquête sur un meurtre emblématique de la ségrégation relancée

Un adolescent noir avait été enlevé, torturé et tué en 1955 par deux Blancs, qui avaient été acquittés, aux Etats-Unis. Mais l'affaire est rouverte.

Emmett Till a été tué à l'âge de 14 ans. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les autorités américaines ont annoncé rouvrir une enquête emblématique sur l'assassinat, dans les années 1950, d'un adolescent noir devenu un symbole des droits civiques. Emmett Till, 14 ans, avait été kidnappé, torturé et tué en août 1955 dans l'Etat du Mississippi, à l'époque de la ségrégation raciale.

Originaire de Chicago, ce garçon s'était rendu dans cet Etat du Sud profond pour rendre visite à des membres de sa famille. Son cadavre avait été retrouvé dans une rivière 72 heures après son enlèvement.

Justice pour son fils

L'adolescent avait été tué plusieurs jours après qu'une femme blanche, Carolyn Bryant, eut assuré qu'il lui avait manqué de respect dans une épicerie, tentant de la peloter et utilisant un vocabulaire grossier. Des accusations fausses, a reconnu des décennies plus tard Mme Bryant.

La mère d'Emmett Till s'est battue toute son existence et jusqu'à sa mort pour que justice soit rendue au nom de son fils, dont elle avait exigé que le cercueil reste ouvert à ses obsèques, afin que le monde se rende compte des sévices qu'il avait endurés. Les photos du cadavre sont devenues historiques.

Deux Blancs innocentés

Arrêtés pour le meurtre, deux Blancs du Mississippi, Roy Bryant --le mari de Carolyn Bryant-- et J.W. Milam, son demi-frère, avaient été rapidement innocentés par un jury uniquement composé de Blancs.

Quelques semaines plus tard, protégés par cet acquittement, les deux hommes avaient relaté à un magazine comment ils avaient bien enlevé la vie au garçon noir. Ils sont aujourd'hui décédés.

(De gauche à droite, J. W. Milam, son épouse, Carolyn Bryant et son époux Roy Bryant)

Investigations en cours

Dans un rapport discrètement communiqué au Congrès en mars, le ministère américain de la Justice a indiqué avoir relancé l'enquête «en se fondant sur des éléments nouveaux», mais sans préciser lesquels.

Les investigations étant en cours, les autorités ont refusé jeudi de livrer des informations supplémentaires.

Près de 63 ans après les faits, le meurtre d'Emmett Till reste considéré comme un catalyseur central du mouvement des droits civiques. (afp/nxp)

Créé: 12.07.2018, 22h21


Sondage

Lorsque vous voyagez en avion, vous privilégiez plutôt...




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.