Mercredi 26 septembre 2018 | Dernière mise à jour 04:34

Pédophilie Des milliers de victimes dans l'Eglise allemande

Une étude révèle que près de 4000 enfants ont été abusés par des clercs entre 1946 et 2014 dans le pays de Goethe.

Image: Archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des milliers d'enfants ont été abusés sexuellement par des prêtres en Allemagne entre 1946 et 2014, selon une étude sur l'Eglise catholique allemande. Celle-ci est accusée d'avoir sciemment caché les faits, révèlent mercredi plusieurs médias. Lancée en 2014, cette vaste étude doit être présentée le 25 septembre à Fulda lors de la Conférence épiscopale allemande par son président, le cardinal Reinhard Marx.

Au moins 3677 enfants, en majorité des garçons âgés de moins de 13 ans, ont été victimes d'abus sexuels commis par 1670 clercs, selon ce rapport consulté par les hebdomadaires «Spiegel» et «die Zeit».

Pendant trois ans et demi, un consortium de chercheurs des universités de Mannheim, Heidelberg et Giessen a examiné 38'000 dossiers et manuscrits provenant de 27 diocèses allemands et transmis par l'Eglise. Ces scientifiques n'ont cependant pas eu un accès direct aux archives.

Selon les auteurs de l'étude, pendant des décennies l'Eglise a «détruit ou manipulé» de nombreux documents relatifs à des suspects et «minimisé» sciemment la gravité et l'ampleur des faits. Selon le rapport, les clercs accusés étaient souvent transférés sans que les fidèles ne soient avertis du danger potentiel pour les enfants.

«Accablés et honteux»

En tout, seulement un tiers des suspects ont fait face à des poursuites en vertu du droit canonique mais les sanctions étaient minimes voire inexistantes, expliquent les auteurs du rapport. Depuis plusieurs années, l'Eglise catholique d'Allemagne, comme partout dans le monde, est secouée par la révélation d'abus sexuels.

L'Eglise catholique allemande s'est dite «honteuse» mercredi après ces révélations. «Nous sommes conscients de l'ampleur des abus sexuels qui ont été démontrés par les résultats de l'étude. Nous sommes accablés et honteux», a déclaré l'évêque Stephan Ackerman dans un communiqué au nom de la conférence épiscopale allemande, tout en dénonçant la fuite dans les médias du rapport.

En 2017, un rapport révélait qu'au moins 547 enfants du choeur catholique de Ratisbonne avaient été victimes de sévices entre 1945 et 1992. (ats/nxp)

Créé: 12.09.2018, 14h08

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.