Vendredi 14 décembre 2018 | Dernière mise à jour 18:58

France Affaire libyenne: des morts bien pratiques

Ceux qui pourraient avoir des infos sur le financement de la campagne présidentielle de Sarkozy par Kadhafi sont morts ou incapables de parler. Une situation qui alimente tous les soupçons.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Qui pourrait détenir des informations sur un éventuel financement de la campagne présidentielle 2007 de Nicolas Sarkozy par le clan Kadhafi? Muammar Kadhafi lui-même, évidemment. Mais il est mort. Son ancien ministre, Choukri Ghanem, qui tenait un carnet embarrassant pour l’ancien président français? Mort également. Alors peut-être l’ancien financier du régime Béchir Saleh? Sauf qu’il vient d’échapper à une tentative d’assassinat. Et on ne sait plus où il est…

À ces disparus s’ajoute un quatrième nom, un éventuel témoin clé, que la justice française aimerait beaucoup entendre: Alexandre Djouhri. Ce Franco-Algérien de 59 ans – qui a vécu à Genève – aurait servi d’intermédiaire entre la France et différents pays du Proche et Moyen-Orient. Recherché en Europe, cet homme d’affaires a été pincé fin décembre à Londres. Le Royaume-Uni dira le 17 avril prochain s’il accepte son extradition vers la France. S’il est encore en vie… Victime de malaises cardiaques à répétition, il a été hospitalisé et placé dans le coma artificiel. Lui non plus n’est plus en état de parler.

Présumé innocent

Ça fait beaucoup. Et le tout donne l’impression de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy. Une situation qui, forcement, engendre le doute, le soupçon. Ou fait naître des théories plus ou moins crédibles qui font au moins le bonheur des complotistes: et si le clan Sarkozy était mêlé à tout ça?

Nous faisons donc le point (voir la galerie) de ce que l’on sait de la mort de Kadhafi et de Choukri Ghanem ainsi que sur la tentative d’éliminer Béchir Saleh. Mais n’oublions pas qu’il existe bien d’autres protagonistes. Quant à M. Sarkozy, rappelons qu’il est présumé innocent. Et qu’il a été mis en examen pour «corruption passive», «financement illégal de campagne électorale» et «recel de détournement de fonds publics libyens». Rien d’autre. (Le Matin)

Créé: 28.03.2018, 06h35

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.