Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 08:25

Turquie Des mosquées d'Izmir piratées diffusent «Bella Ciao»

Le système d'appel à la prière de plusieurs minarets s'est mis à passer le chant de révolte italien. Une enquête a été ouverte.

La chanson a été diffusée des minarets à l'heure de la prière, dans l'après-midi.

La chanson a été diffusée des minarets à l'heure de la prière, dans l'après-midi. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des inconnus ont piraté le système d'appel à la prière à Izmir pour diffuser le chant de révolte italien «Bella Ciao». L'air a été diffusé par plusieurs mosquées mercredi après-midi, à l'heure de l'azzan, l'appel à la prière lancé cinq fois par jour. La séquence a été largement partagée sur les réseaux sociaux.

La division locale de Diyanet, l'Autorité turque des Affaires religieuses, a confirmé l'incident dans un communiqué diffusé mercredi soir sur son compte Twitter. Elle a annoncé avoir ouvert une enquête interne et déposé plainte auprès de la police.

«Bella Ciao» a été diffusé après que «des inconnus ont saboté et illégalement piraté le système d'appel à la prière», a précisé Diyanet. Le parquet d'Izmir a ouvert une enquête sur cet incident et aussi contre des usagers des réseaux sociaux soupçonnés de «dénigrement des valeurs religieuses» pour l'avoir applaudi, selon l'agence étatique Anadolu.

Un «acte répugnant»

La troisième ville de Turquie est un bastion laïque et fief du CHP, le principal parti d'opposition fondé par le père de la Turquie moderne Mustafa Kemal Atatürk. Un porte-parole de l'AKP, le parti islamo-conservateur du président Recep Tayyip Erdogan, a «vigoureusement condamné» ce piratage, affirmant sur Twitter que «les auteurs de cet acte répugnant seront retrouvés». Les médias progouvernementaux ont aussi condamné ce piratage, le qualifiant de «scandale» et de «vile attaque contre les mosquées».

L'incident s'est produit en plein ramadan, le mois de jeûne musulman, et alors que les mosquées sont fermées depuis deux mois pour lutter contre la propagation du coronavirus en Turquie.

Le chant des saisonnières

La musique de Bella ciao est celle d'une chanson populaire que chantaient les saisonnières travaillant dans les rizières au début du XXe siècle en Italie, pour dénoncer leurs conditions de travail. Il est devenu un chant de révolte des partisans italiens durant la Seconde Guerre mondiale, avant d'être récemment popularisé à nouveau grâce à la série «La casa de papel».

(ats/Le Matin)

Créé: 21.05.2020, 14h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.