Dimanche 8 décembre 2019 | Dernière mise à jour 02:28

Inde La mousson tue 130 personnes en Asie du Sud

Le Népal, le Bangladesh, le nord de l'Inde et le cachemire pakistanais subissent de plein fouet les conséquences meurtrières des pluies.

Inde, nord du pays, Himachal Pradesh, ce 15 juillet 2019.

Inde, nord du pays, Himachal Pradesh, ce 15 juillet 2019. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des inondations et glissements de terrain ont provoqué la mort d'au moins 67 personnes à travers le Népal, tandis que 30 autres sont toujours portées disparues, selon la police locale.

Au Bangladesh, au moins 29 personnes ont péri depuis le 9 juillet, dont 18 sont mortes foudroyées et 7 se sont noyées dans le chavirement de leur embarcation dans le golfe du Bengale. 10 autres personnes ont succombé dans les gigantesques camps de réfugiés rohingyas du sud-est du Bangladesh, où les éléments déchaînés ont détruit des milliers de cahutes.

Au Cachemire pakistanais, 18 personnes ont perdu la vie lorsque les précipitations ont déclenché de brusques inondations et endommagé plus de 50 maisons.

Un bâtiment s'effondre

En Inde, un bâtiment de plusieurs étages s'est effondré dimanche après plusieurs jours de pluie dans la région montagneuse d'Himachal Pradesh dans le nord du pays (notre photo AFP), prisée des touristes en cette saison pour sa fraîcheur.

14 personnes, dont 13 soldats, sont mortes ensevelies d'après le gouvernement local. Des sauveteurs et des engins de chantier s'activaient dans les décombres pour essayer de retrouver des survivants.

Un soldat sorti vivant des débris a raconté qu'ils s'étaient rassemblés pour une fête dans le restaurant «mais soudain le bâtiment a tremblé et s'est effondré».

La mousson de juin-septembre cause chaque année des morts et destructions à travers l'Asie du Sud, ses pluies violentes mettant à mal des structures mal construites ou mal entretenues. (ats/nxp)

Créé: 15.07.2019, 15h18

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.