Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 07:58

Conflit en Ukraine Mouvement de troupes russes vers la ligne de cessez-le-feu

Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg a dénoncé un mouvement de forces, de matériel, de chars, de l'artillerie et de systèmes anti-aériens modernes russes en direction de l'Ukraine.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg a dénoncé ce vendredi 21 novembre en Lituanie des mouvements de troupes et de matériel militaire russes vers l'Ukraine. Il a aussi évoqué un mouvement de forces en Ukraine, vers la ligne du cessez-le-feu.

«Je ne vais pas entrer dans les détails quant aux chiffres précis, mais je peux dire que nous avons vu un renforcement militaire. Nous avons vu un mouvement de forces, de matériel, de chars, de l'artillerie et de systèmes anti-aériens modernes (entrant) en Ukraine», a dit Jens Stoltenberg qui terminait vendredi, au centre de contrôle aérien de Karmelava, près de Kaunas, sa tournée éclair dans les pays baltes.

«C'est très sérieux»

«Nous avons vu aussi des mouvements de forces vers la ligne qui était supposée être celle sur laquelle devait s'appuyer le cessez-le-feu» entré en vigueur le 5 septembre, a ajouté le patron de l'Alliance atlantique. «Et nous avons vu aussi des mouvements de forces vers l'ouest en Ukraine orientale. C'est très sérieux, car cela sape complètement les accords de Minsk, cela attise le conflit et contribue à de nouvelles violations du cessez-le-feu», a-t-il poursuivi.

«C'est pourquoi nous appelons la Russie à faire reculer ses troupes, à les retirer à la fois d'Ukraine orientale et aussi de la frontière, ce qui serait une importante contribution à la désescalade» du conflit, a conclu Jens Stoltenberg. (ats/nxp)

Créé: 21.11.2014, 17h36

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.