Lundi 18 novembre 2019 | Dernière mise à jour 15:25

Zimbabwe Mugabe enterré dans son village en début de semaine

Le corps de Robert Mugabe sera exposé à son village de Kutama dimanche soir et il sera enterré dans l'intimité lundi ou mardi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ex-président du Zimbabwe Robert Mugabe sera enterré en début de semaine prochaine dans son village et non pas au monument dédié aux «héros de la Nation» ainsi que le souhaitait le gouvernement, a indiqué jeudi la famille du défunt chef de l'Etat. Il s'est éteint vendredi à l'âge de 95 ans dans un hôpital de luxe de Singapour où il venait se faire soigner depuis des années.

«Son corps sera exposé à Kutama (son village) dimanche soir et il sera enterré dans l'intimité lundi ou mardi. Il n'ira pas au Champ national des héros», a annoncé l'un des neveux du défunt, Leo Mugabe, «c'est la décision prise par la famille».

Sa dépouille a été rapatriée en grande pompe mercredi à Harare pour une série d'hommages. Des funérailles nationales sont prévues samedi dans l'immense stade national des sports de la capitale qui peut accueillir 60'000 personnes.

Depuis plusieurs jours, le lieu de son enterrement fait l'objet de tensions entre sa famille et le gouvernement, en conflit depuis le coup de force de l'armée qui a mis un terme en novembre 2017 au 37 ans de règne de Robert Mugabe. Dès sa mort, l'ex-président a été proclamé «héros national» par son successeur Emmerson Mnangagwa, un proche tombé en disgrâce.

Par son statut, Robert Mugabe devrait être inhumé au coeur du «Champ des héros de la Nation», un monument construit en lisière de la capitale pour accueillir les «combattants de la guerre de libération» les plus illustres. Mais une partie de sa famille et les chefs traditionnels souhaitaient qu'il repose ans le village de Kutama, dans le district de Zvimba à une centaine de kilomètres de Hahare, où le défunt possède une maison. (ats/nxp)

Créé: 12.09.2019, 11h18

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.