Lundi 6 juillet 2020 | Dernière mise à jour 04:14

Coronavirus «Nationalisme» des pays de l'UE dénoncé par Tusk

Face à la crise sanitaire actuelle, l'ancien président du Conseil européen a déploré la réticence des membres de l'Union européenne à coopérer.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chef du Parti populaire européen (PPL) et ex-président du Conseil européen Donald Tusk a dénoncé les comportements «nationalistes» des Etats membres de l'UE dans la lutte contre le coronavirus. Il a prôné davantage de coopération dans une interview publiée samedi en Pologne.

L'ancien Premier ministre polonais a commenté dans le journal Gazeta Wyborcza les opinions formulées de part et d'autre sur la faiblesse de la réponse européenne face à l'épidémie.

«Il faut faire la différence entre les faits et une propagande anti-UE. Il y a des années, ce sont les Etats membres qui ont décidé de laisser les questions de la santé dans la compétence des gouvernements nationaux», a souligné M. Tusk, confiné à Bruxelles.

Solutions étatiques inopérantes

Selon lui, il ne s'agit ni de faiblesse de l'UE, ni d'un manque de moyens, mais de «la réticence des pays membres à mettre en place une stratégie, des procédures et des normes communes», alors que «les solutions nationales étatiques ne fonctionneront pas à long terme (car) le virus est cosmopolite».

«Nous avons besoin de l'Union européenne comme jamais auparavant, une UE plus unie, pourvue de davantage d'instruments et de pouvoir», a-t-il insisté, tout en prônant la sauvegarde des valeurs démocratiques au moment où se dessine à l'horizon «une crise sociale».

Cette crise «risque de frapper l'essence même de l'Occident, la liberté et l'indépendance de l'individu, mais aussi les valeurs de l'UE: solidarité, ouverture, tolérance, marché libre». (ats/nxp)

Créé: 21.03.2020, 18h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.