Dimanche 20 octobre 2019 | Dernière mise à jour 13:12

Droits de l'homme Affaire Navalny: Strasbourg condamne la Russie

La Cour européenne des droits de l'Homme condamne la Russie pour les arrestations multiples d'Alexeï Navalny, l'opposant numéro un à Poutine.

Navalny gagne son combat contre la Russie à Strasbourg.

Navalny gagne son combat contre la Russie à Strasbourg. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président de la Grande chambre, l'instance suprême de la Cour qui siège à Strasbourg, a rendu sa décision définitive. La Cour condamne la Russie pour les arrestations multiples d'Alexeï Navalny, opposant numéro un à Vladimir Poutine, reconnaissant leur caractère «politique».

Le «mobile politique sous-jacent à ses arrestations représentait un 'aspect fondamental' de l'affaire», deux de ces arrestations visant «en réalité à étouffer le pluralisme politique», a estimé la Cour, constatant la violation de l'article 18 de la Convention européenne des droits de l'Homme.

«Je suis très content, même très heureux», a réagi Alexeï Navalny, 42 ans, venu assister à la lecture de cet arrêt. En première instance, les juges n'avaient pas reconnu le caractère politique des arrestations.

«Nous sommes très satisfaits (...) Aujourd'hui, nous avons gagné toutes les affaires et le plus important est que nous avons obtenu que ces arrestations soient reconnues comme politiquement motivées», a dit l'opposant russe devant la presse.

Arrestations illégitimes

La Cour a conclu également à la violation de l'article 11 de la Convention (droit à la liberté de réunion et d'association) «au motif que deux des arrestations étaient dépourvues de buts légitimes et que les cinq autres n'étaient pas nécessaires dans une société démocratique».

Elle a «également recommandé (...) que le gouvernement prenne des mesures afin de garantir le droit à la liberté de réunion pacifique en Russie».

En conséquence, la Russie a été condamnée à verser 50'000 euros (56'000 francs) pour dommage moral à Alexeï Navalny, 1025 euros pour dommage matériel et 12'653 euros pour frais et dépens.

Plusieurs arrestations

Le militant anticorruption a été arrêté à sept reprises par la police russe entre 2012 et 2014, en marge de rassemblements politiques contre le gouvernement.

À chaque fois, il a été conduit dans un poste de police, gardé pendant plusieurs heures et inculpé d'une infraction administrative pour «violation de la procédure établie de conduite des événements dans un lieu public» ou pour «désobéissance à une sommation légale de la police».

Selon la CEDH, toutes les inculpations ont conduit à un procès, à l'issue duquel il a été reconnu coupable d'une infraction. À cinq reprises, il a été condamné à une amende de 1000 à 30'000 roubles (13 à 395 euros) et à deux reprises à des détentions administratives de 7 et 15 jours.

L'opposant avait dénoncé en vain ces arrestations devant les juridictions russes avant de saisir la Cour de Strasbourg, introduisant cinq requêtes entre 2012 et 2014.

(ats/nxp)

Créé: 15.11.2018, 08h04


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.