Mercredi 8 avril 2020 | Dernière mise à jour 08:09

Virgin Galactic Crash du vaisseau: le rêve du tourisme spatial s'éloigne

Le crash du vaisseau spatial SpaceShipTwo de Virgin Galactic a fait un mort et un blessé grave, illustrant les dangers liés à l'exploration spatiale.

Les débris du vaisseau dans le désert du Mojave (Sud-Ouest des Etats-Unis)

Les débris du vaisseau dans le désert du Mojave (Sud-Ouest des Etats-Unis) Image: CNN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le vaisseau SpaceShipTwo de Virgin Galactic, firme du milliardaire britannique Richard Branson, s'est écrasé vendredi 31 octobre dans le désert californien, faisant au moins un mort et portant un sérieux coup au rêve du tourisme dans l'espace.

C'est aussi le deuxième accident spatial en une semaine après l'explosion de la fusée Antares, qui devait ravitailler la Station spatiale internationale, illustrant les dangers liés à l'exploration spatiale.

«Il y a un mort et un blessé grave qui a été transporté dans une structure des environs», a indiqué à l'AFP le sergent M. Singer de la police des autoroutes de Californie. SpaceShipTwo avait deux pilotes à bord et pouvait transporter six passagers.

«Une grave anomalie»

Virgin Galactic n'a pour sa part pas encore donné d'indication sur le sort des deux pilotes, mais a commenté l'accident sur le réseau social Twitter.

«Le partenaire de Virgin Galactic, la société Scaled Composites, a mené un test en vol de SpaceShipTwo» vendredi, a-t-elle ainsi expliqué.

«Pendant cet essai, le vaisseau a souffert d'une grave anomalie qui s'est traduite par la perte de SpaceShipTwo», tandis que l'avion baptisé «WhiteKnightTwo» (Chevalier Blanc 2) qui l'avait lancé, accroché sous ses ailes, a atterri sans encombres, ajoute Virgin.

«Nous allons travailler étroitement avec les autorités compétentes pour déterminer la cause de l'accident», conclut la société spatiale, tandis que les télévisions américaines passaient en boucle les images des débris de la navette éparpillés dans le désert du Mojave, à trois heures environ à l'ouest de Los Angeles.

Cuisant revers pour Richard Branson

L'autorité américaine de l'aviation et de l'aérospatiale (FAA) a pour sa part indiqué dans un communiqué que «les contrôleurs au sol de la base spatiale du Mojave ont perdu contact avec SpaceShipTwo peu après son décollage» vers 18 heures (heure suisse).

«L'incident s'est passé peu de temps après la séparation du vaisseau de son véhicule de lancement WhiteKnightTwo», a précisé la FAA qui «enquête» sur l'incident.

Le flamboyant Richard Branson, qui vit l'un des revers les plus cuisants de sa carrière, a twitté que ses «pensées étaient avec Virgin Galactic et Scaled Composites» et qu'il allait «prendre immédiatement un avion pour le (désert du Mojave) pour être avec l'équipe».

La version commerciale de SpaceShipOne

Selon le site d'informations locales Kern Golden Empire, qui cite le directeur de la base spatiale du Mojave Stu Witt, une conférence de presse est prévue à 14 heures locales (22 heures en Suisse).

SpaceShipTwo est la version commerciale de SpaceShipOne, le premier vaisseau privé qui a atteint la frontière de l'espace en 2004 et qui se trouve aujourd'hui exposé de façon permanente au Musée national de l'air et de l'espace à Washington.

Des centaines de personnes ont déjà pris des réservations pour un vol suborbital de quelques minutes en apesanteur à bord de SpaceShipTwo, versant une avance sur les 250'000 dollars (240'650 francs) que coûte le billet, à l'instar de l'acteur américain Ashton Kutcher.

L'acteur Leonardo diCaprio a quant à lui vendu aux enchères, pour une levée de fonds caritative, un voyage dans l'espace avec lui organisé par Virgin Galactic et avait récolté 844'000 francs.

Une claque pour l'industrie du tourisme spatial

La navette avait effectué son premier test moteur en vol il y a un an et demi.

Sir Richard avait alors affirmé qu'il amènerait sa famille dans un des vols pour montrer sa confiance dans la sûreté de ce vaisseau. Le mois dernier, il déclarait encore au Wall Street Journal qu'il comptait sur un premier voyage commercial de Virgin Galactic d'ici Noël.

Les sociétés comme Virgin Galactic ou XCOR Aerospace espèrent créer une industrie du tourisme spatial, un espoir qui se voit ici refroidi.

Virgin va offrir des vols suborbitaux à la frontière de l'espace et la société Bigelow Aerospace fondée par un autre milliardaire, l'Américain Robert Bigelow, veut commercialiser des séjours dans des hôtels orbitaux formés de modules gonflables.

Second accident spatial cette semaine

L'incident de vendredi est le second accident spatial cette semaine après l'explosion mardi de la fusée Antares de la société américaine Orbital Sciences. Elle transportait la capsule non habitée Cygnus, destinée à ravitailler la Station spatiale internationale (ISS), mais n'était pas habitée.

Il s'agit du premier accident depuis que la Nasa a commencé à avoir recours au secteur privé pour ravitailler l'ISS.

Une autre société, SpaceX, fondée par Elon Musk, avait, elle réussi le lancement de sa capsule non habitée Dragon vers l'ISS le mois dernier.

(afp/nxp)

Créé: 31.10.2014, 19h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.