Lundi 6 juillet 2020 | Dernière mise à jour 21:13

Conflit Pour Noël, Trump espère un «gentil cadeau» de la Corée du Nord

D'humeur festive, le président américain, s'est permis de plaisanter, expliquant qu'il préférerait recevoir «un beau vase» de la part de Kim Jong Un plutôt qu'«un essai de missile».

«Nous verrons ce que sera la surprise, et on s'en occupera parfaitement», a déclaré le président.

«Nous verrons ce que sera la surprise, et on s'en occupera parfaitement», a déclaré le président. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président américain Donald Trump a éludé mardi les questions sur la menace d'un tir de missile nord-coréen d'ici la fin de l'année. Il a préféré plaisanter sur le fait que Kim Jong Un lui ferait un cadeau.

«Nous verrons ce que sera la surprise, et on s'en occupera parfaitement», a déclaré Donald Trump dans son club de Mar-a-Lago, en Floride, où il passe les fêtes. «Tout le monde a des surprises pour moi, on verra bien. Je m'en occupe quand elles arrivent.»

«Peut-être que ce sera un cadeau gentil, peut-être un cadeau où il m'envoie un beau vase, plutôt qu'un essai de missile», a-t-il encore dit, interrogé sur ce que serait la réponse américaine au lancement d'un missile de longue portée. «Je recevrai peut-être un petit cadeau de sa part. On ne sait pas».

Menace sous la bannière d'un «cadeau de Noël»

Les négociations sur le désarmement nucléaire de la Corée du Nord sont dans l'impasse depuis début 2019, après un rapprochement en 2018.

Les dirigeants nord-coréens ont fait ces dernières semaines une série de déclarations véhémentes, et fixé un ultimatum aux Américains pour qu'ils acceptent, d'ici la fin de cette année, de faire davantage de concessions, faute de quoi ils leur promettent un «cadeau de Noël».

La Corée du Nord a récemment mené une série d'essais sur sa base de lancement de fusées de Sohae, après une succession de tirs de projectiles les semaines précédentes. Plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU interdisent à Pyongyang de développer un programme balistique.

L'agence officielle nord-coréenne KCNA a annoncé dimanche que Kim Jong Un avait réuni la Commission militaire centrale du Parti des travailleurs, qu'il préside. (Le Matin)

Créé: 24.12.2019, 19h10

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.