Jeudi 12 décembre 2019 | Dernière mise à jour 14:45

Mexique Nouvel assassinat d'un candidat aux élections

Emigdio Lopez Avendano, 50 ans, a été abattu alors qu'il se rendait à un meeting. L'attaque a fait quatre autres morts.

Plus d'une centaine de personnes ont été tuées depuis le début de la campagne.

Plus d'une centaine de personnes ont été tuées depuis le début de la campagne. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un candidat aux élections de dimanche au Mexique a été tué par balle ainsi que quatre autres personnes alors qu'ils se rendaient à un meeting de campagne, ont annoncé les autorités de l'Etat d'Oaxaca (sud). Deux autres personnes ont été blessées.

Le candidat, identifié comme Emigdio Lopez Avendano, âgé de 50 ans, appartenait à une communauté indigène, selon le ministère de la Justice de l'Etat. Il se présentait aux élections municipales, alors que le Mexique doit désigner dimanche, outre son nouveau président, plus de 18'000 responsables aux niveaux fédéral, régional et local.

La criminalité est un sujet central du scrutin: plus d'une centaine d'élus, candidats ou hommes et femmes politiques ont été tués depuis le début de la campagne.

Le candidat et les quatre autres personnes tuées dans l'attaque de leur camion étaient des partisans du candidat de gauche à la présidence Andres Manuel Lopez Obrador. (ats/nxp)

Créé: 26.06.2018, 10h07

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.