Samedi 19 août 2017 | Dernière mise à jour 22:35

Egypte L'EI revendique les attentats contre les églises

Un attentat a frappé une église au nord du Caire dimanche matin. Quelques heures plus tard, un autre lieu Saint a été visé à Alexandrie.

Vidéo: AFP

Galerie photo

Attentats dans 2 églises coptes en Egypte

Attentats dans 2 églises coptes en Egypte Deux attentats revendiqués par le groupe Etat islamique (EI) ont visé dimanche des églises coptes en Egypte. Ils ont fait au moins 27 morts dans la ville de Tanta et 17 morts à Alexandrie.

Berne condamne

La Suisse condamne vigoureusement les deux attaques perpétrées dimanche contre deux églises coptes d'Egypte.

Berne transmet ses condoléances aux victimes ainsi qu'aux autorités égyptiennes pour ces attentats revendiqués par le groupe Etat islamique (EI).

Dans une note adressée dimanche après-midi aux médias, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) fustige ces actes survenus alors que les chrétiens coptes célébraient les Rameaux.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Deux attentats revendiqués par le groupe Etat islamique (EI) ont visé dimanche des églises coptes en Egypte. Ils ont fait au moins 27 morts dans la ville de Tanta et 17 morts à Alexandrie. Le président égyptien a déclaré l'état d'urgence pour trois mois.

L'attentat d'Alexandrie, la grande ville du nord, a été perpétré par un kamikaze «équipé d'une ceinture explosive», qui a tenté de pénétrer dans l'église Saint-Marc à l'intérieur de laquelle se trouvait le pape copte orthodoxe Tawadros II à l'occasion de la fête des Rameaux. Mais ce dernier avait quitté l'église avant l'attentat.

Des policiers ont tenté d'empêcher le kamikaze de passer à l'acte mais c'est alors que ce dernier s'est fait exploser, selon le ministère égyptien de l'intérieur.

L'Eglise copte a précisé que son chef n'avait pas été atteint et qu'il se «porte bien». Les autorités égyptiennes n'avaient pas encore déterminé comment l'attentat de Tanta avait été commis.

Revendiquées par l'EI

L'organisation Etat Islamique (EI) a revendiqué en début d'après-midi les deux attaques. Dans un communiqué, elle précise que les attentats ont été commis par deux kamikazes équipés de ceintures explosives et prévient que d'autres opérations seront menées.

Le premier attentat a eu lieu peu avant 10h00 du matin en pleine célébration des Rameaux dans l'église Mar Girgis (Saint-George) de Tanta, une grande ville située à une centaine de kilomètres du Caire, dans le delta du Nil. Le bilan s'est rapidement alourdi, montant à 27 morts et 78 blessés, selon le ministère de la santé.

«L'explosion a eu lieu aux premiers rangs, près de l'autel, durant la messe», a précisé le général Tarek Atiya, adjoint du ministre de l'intérieur en charge des médias.

Scènes d'horreur

«Il y a eu une énorme explosion dans la nef», a témoigné une femme présente dans l'église Saint George de Tanta. «Il y avait des flammes et de la fumée partout et les blessures sont très graves. J'ai vu les intestins de blessés et certains avaient les jambes complètement arrachées», a-t-elle raconté à Reuters par téléphone.

Quelques heures plus tard, une autre explosion a eu lieu à l'église Mar Morcos (Saint-Marc) à Alexandrie. Elle a fait 17 morts, dont trois policiers et 48 blessés, selon le ministère de la santé.

A Tanta, des images diffusées par la chaîne de télévision privée Extra news ont montré le sol et les murs de l'église couverts de sang, ainsi que des bancs en bois détruits. Après avoir inspecté les lieux, la police a établi un cordon de sécurité devant lequel plusieurs personnes étaient rassemblées pour crier leur colère, a constaté une journaliste de l'AFP sur place.

Etat d'urgence

Ces attentats interviennent 19 jours seulement avant la visite du pape François prévue les 28 et 29 avril. «J'exprime mes profondes condoléances à mon cher frère, sa sainteté le pape Tawadros II, à l'Eglise copte et à la chère nation égyptienne. Je prie pour les défunts et les blessés», a réagi le pontife argentin.

Le président égyptien Abdel Fattah al Sissi a demandé dimanche à l'armée de déployer des forces pour protéger les «infrastructures vitales» du pays. Il a dans la foulée annoncé l'instauration sous peu de l'état d'urgence pour une durée de trois mois.

«Cette attaque ne fera que renforcer la détermination (des Egyptiens) pour aller de l'avant vers la sécurité, la stabilité et le développement», a-t-il dit dans un communiqué. Le président américains Donald Trump a condamné l'attentat sur son compte Twitter, se disant «confiant dans la capacité du président (Abdel Fattah al-Sissi) à gérer la situation comme il se doit».

Le président français François Hollande a dénoncé un «attentat odieux». Les membres du Conseil de sécurité des Nations unies ont condamné des attaques «lâches». La Suisse a condamné également vigoureusement les deux attaques et a transmis ses condoléances, dans une note adressée dimanche après-midi aux médias par le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Coptes pris pour cibles

Les coptes orthodoxes représentent environ 10% de la population en Egypte, pays de 90 millions d'habitants. Ils ont ces dernières années été la cible de nombreux actes de violence, à l'instar de l'attentat-suicide commis dans la cathédrale copte du Caire en décembre qui a fait 25 morts et qui avait déjà été revendiqué par l'EI.

La branche égyptienne de l'EI a aussi poussé en février les coptes du Nord-Sinaï à fuir la péninsule après une série d'attaques et d'assassinats les ciblant spécifiquement.

(afp/jsa/nxp)

Créé: 09.04.2017, 14h48


Sondage

Faut-il établir une liste noire fédérale pour les éleveurs qui maltraitent les animaux?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.