Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 06:14

Guerre en Ukraine Nouvelles accusations de Kiev contre Gazprom

La compagnie ukrainienne de gaz reproche au groupe russe Gazprom de ne pas tenir ses engagements en matière de livraison alors que le gaz lui a été payé en avance.

Gazprom n'aurait pas encore livré le gaz payé en avance par Kiev.

Gazprom n'aurait pas encore livré le gaz payé en avance par Kiev. Image: Archives/photo d'illustration/Keystone

Galerie photo

L'Ukraine entre guerre civile et diplomatie

L'Ukraine entre guerre civile et diplomatie Un nouvel accord a été signé sur l'Ukraine le 12 février 2015. Le cessez-le-feu conclu va-t-il tenir?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La compagnie publique ukrainienne Naftogaz a réitéré ce lundi 2 mars ses accusations contre Gazprom. Elle reproche au groupe russe de ne pas tenir ses engagements en matière de livraison de gaz naturel à l'Ukraine.

«En février, l'accord (ndlr, négocié sous médiation européenne) a été violé par la partie russe. Le gaz que nous avions payé en avance ne nous a pas été totalement livré le mois dernier. Et l'accord continue d'être violé en ce début de mois», a dit le directeur général de la compagnie ukrainienne de gaz Naftogaz, Andriy Kobolev.

«Cette violation doit être contrebalancée par une augmentation des livraisons de gaz à l'Ukraine en provenance de l'Union européenne», a-t-il ajouté.

L'accord auquel il fait référence a permis une reprise en décembre des livraisons de gaz russe à l'Ukraine, qui avaient été suspendues six mois plus tôt en raison de différends sur les tarifs et d'arriérés de paiement. Il prévoit notamment le paiement anticipé des commandes passées par l'Ukraine. (ats/nxp)

Créé: 02.03.2015, 12h25

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.