Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 23:20

Japon De nouvelles images au coeur de Fukushima

Des fragments de métal et des débris avec du combustible fondu: Tepco a introduit une caméra à l'intérieur d'un des réacteurs dévastés de la centrale nucléaire.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'opérateur de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima a rendu publiques de nouvelles images. Tokyo Electric Power (Tepco) a introduit une caméra spéciale à l'intérieur d'un des trois réacteurs endommagés de la centrale, située dans le nord-est du Japon, dans le cadre des travaux entrepris pour le démantèlement du site, selon un porte-parole de la compagnie.

Les images rendues publiques vendredi soir montrent des débris éparpillés sur le sol de l'unité, dont un morceau de réservoir de combustible ainsi que des fragments ressemblant à des roches qui pourraient contenir du combustible nucléaire fondu.

Près de 160 milliards

La localisation des restes de combustible est une étape cruciale du processus de démantèlement de la centrale, lequel prendra encore plusieurs décennies et coûtera près de 160 milliards d'euros.

L'inspection des lieux est rendue difficile par le niveau extrêmement élevé de radiations, un obstacle que Tepco essaie de surmonter à l'aide de caméras robotisées. De premières images avaient déjà pu être tournées l'an dernier à l'intérieur d'un autre réacteur endommagé.

Un porte-parole de Tepco a indiqué que la compagnie prévoit de commencer à retirer les débris radioactifs en 2021. Il y a environ sept ans, le 11 mars 2011, un puissant séisme sous-marin avait fait déferler sur toute la côte nord-est du Japon un gigantesque tsunami qui avait fait 18'000 morts ou disparus et provoqué à Fukushima le pire accident nucléaire depuis celui survenu à Tchernobyl en 1986. (ats/nxp)

Créé: 20.01.2018, 10h02

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.