Mardi 2 juin 2020 | Dernière mise à jour 23:59

Genève OMS: «la pollution est le nouveau tabac»

Le chef de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a estimé mardi à Genève que «le coût de l'inaction» est plus élevé que celui d'un engagement vers cet objectif.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La pollution de l'air «constitue l'une des principales menaces pour la santé publique», a-t-il affirmé au début de la première Conférence mondiale sur ce lien, prévue jusqu'à jeudi. Jusqu'à un tiers des décès en raison de maladies non transmissibles - 7 millions par an - sont liés à ce problème. Dans les pays en développement, 97% des villes importantes n'atteignent pas les standards de l'OMS sur la qualité de l'air.

Ce taux est inférieur à 50% dans les pays riches. Face à ces chiffres, Tedros Adhanom Ghebreyesus s'est dit «optimiste» parce que les solutions existent. De nombreuses villes prennent des mesures et de nombreux citoyens revendiquent des droits sur cette question, a-t-il expliqué lors de la conférence à laquelle était attendue notamment la reine d'Espagne Letizia.

«Le problème est urgent», a affirmé de son côté le secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) Petteri Taalas. Il peut être atténué avec les mêmes moyens que le changement climatique, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, a-t-il dit.

Lundi, Tedros Adhanom Ghebreyesus avait affirmé que la pollution est «le nouveau tabac». Un rapport de l'OMS publié le même jour relève que quelque 600'000 enfants par an décèdent en raison de ce fléau.

Tedros Adhanom Ghebreyesus a appelé à une importante «volonté politique» et une «action rapide». «Aucun groupe, aucune ville, aucun pays, aucune région ne peut résoudre le problème seul», ajoute le chef de l'OMS. (ats/nxp)

Créé: 30.10.2018, 11h50

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.