Dimanche 22 septembre 2019 | Dernière mise à jour 15:45

Chine Opéré après avoir inséré 34 perles dans son pénis

Un homme a voulu imiter une scène d'un film pornographique en glissant des petites billes dans son urètre. Elles ont fini dans sa vessie.

Image: Baoding Radio News

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un Chinois de 36 ans a dû être pris en charge à l'hôpital après avoir tenté d'imiter un film pornographique qu'il venait de regarder. En cause: 34 perles magnétiques qu'il a insérées une à une dans son urètre pour un maximum de satisfaction. Les billes de 5mm de large, aussi appelées «Buckyball», se sont ensuite retrouvées agglutinées dans sa vessie. Impossible pour l'aventureux de les retirer lui même, relate le média local Baoding Radio News.

Après avoir ressenti de fortes douleurs et des difficultés en urinant, l'homme s'est rendu à l'hôpital. Les médecins, d'abord choqués après la découverte des perles dans le vessie du patient, ont utilisé des forceps conçus pour retirer ces corps étrangers.

L'homme a pu ressortir trois jours après l'opération. Son expérience n'aura pas de conséquence, mais il a été chanceux. Il risquait une pyélonéphrite, une infection des reins potentiellement mortelle.

(aec/nxp)

Créé: 22.05.2018, 11h20

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.