Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 06:14

Etats-Unis Ottawa prié de rapatrier ses djihadistes de Syrie

Washington a pressé Ottawa jeudi de rapatrier ses djihadistes emprisonnés en Syrie, notamment «Jihadi Jack».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a exhorté jeudi Ottawa à rapatrier les djihadistes canadiens emprisonnés en Syrie. Le gouvernement canadien a répété récemment qu'il n'interviendrait pas pour favoriser le retour de l'un d'eux, «Jihadi Jack».

«Nous avons été clairs avec le gouvernement canadien. Nous voulons qu'ils reprennent leurs ressortissants», a déclaré lors d'une visite à Ottawa le secrétaire d'État américain. «Nous voulons que chaque pays reprenne ses citoyens» emprisonnés actuellement en Syrie après avoir combattu pour l'Etat islamique (EI), a-t-il ajouté, jugeant «impératif qu'ils le fassent».

Ces propos interviennent deux jours après que le ministre canadien de la sécurité publique Ralph Goodale a indiqué que son gouvernement n'avait pas l'intention d'aider Jack Letts, emprisonné en Syrie après avoir rejoint l'EI, à revenir au Canada pour y être jugé.

25 djihadistes canadiens

Ce Britanno-Canadien de 24 ans, surnommé «Jihadi Jack», est actuellement détenu par les forces kurdes qui l'ont capturé en 2017. Londres l'a tout récemment déchu de sa nationalité britannique, et son cas relève désormais du gouvernement canadien. «Nous n'avons aucune obligation de faciliter son retour (...) et nous n'avons aucunement l'intention de faciliter ce retour», a asséné le ministre canadien.

Selon l'ONG «Familles contre l'extrémisme violent», 25 Canadiens sont retenus par les forces démocratiques syriennes (FDS), l'alliance de combattants kurdes et arabes soutenue par Washington qui a mené la lutte contre l'EI.

A plusieurs reprises, les Kurdes et Washington ont fustigé la réticence des pays européens à rapatrier leurs ressortissants. Mercredi, le président américain Donald Trump a même menacé de libérer les djihadistes européens dans leur pays d'origine. (ats/nxp)

Créé: 23.08.2019, 04h08

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.