Jeudi 17 octobre 2019 | Dernière mise à jour 12:08

Défilé du 14 juillet Un parachutiste rate son atterrissage devant Hollande

Un parachutiste qui effectuait un saut en clôture du défilé militaire du 14 juillet sur les Champs-Elysées, s'est légèrement blessé à l'atterrissage Place de la Concorde, devant la tribune présidentielle.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après quelques minutes et l'intervention des premiers secours, le président François Hollande est allé prendre des nouvelles du militaire touché à la jambe droite.

«Désolé. Je suis passé derrière la dépression de mon camarade, il y avait beaucoup de turbulences», a expliqué le parachutiste, encore allongé au sol.«Soignez le bien», a lancé le chef de l'Etat aux médecins et secouristes qui s'affairaient autour du blessé.

«J'espère que vous ne garderez pas un trop mauvais souvenir de cette cérémonie, moi j'en garde un excellent», a déclaré François Hollande au soldat blessé, avant de lui donner rendez-vous «à l'année prochaine».

Une dizaine de parachutistes de l'équipe de France militaire effectuaient un saut acrobatique, avec parachutes tricolores, en clôture du défilé aérien, avec atterrissage programmé devant la tribune officielle. Le parachutiste blessé a atterri pour sa part quelques mètres plus loin, sur le pavé de la place. (afp/Le Matin)

Créé: 15.07.2012, 12h03


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.