Mardi 2 juin 2020 | Dernière mise à jour 23:59

Floride Il pensait que le virus était un canular, puis il l'a contracté

Un Américain qui ne croyait pas au sérieux de l’épidémie a contracté la maladie. Comme sa femme, qui risque d’en décéder.

Brian Hitchens a témoigné depuis son lit d'hôpital. Il veut que personne ne fasse la même erreur que lui.

Brian Hitchens a témoigné depuis son lit d'hôpital. Il veut que personne ne fasse la même erreur que lui. Image: WPTV

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Brian Hitchens, de Jupiter, en Floride, pensait que l’épidémie de coronavirus ne représentait pas un réel danger. Quelque chose proche d’un canular, d’une fausse crise. «Je pensais que c'était peut-être le gouvernement qui essayait quelque chose, et c'était un peu comme s'ils l'avaient lâché pour nous distraire», explique-t-il sur WPTV.

Sur Facebook il avait publié plusieurs messages minimisant le sérieux de la pandémie, se disant sceptique ou parlant d’«hystérie».

«Ce n'était pas un truc inventé»

Mais l’Américain a ensuite contracté la maladie. Il est aujourd’hui hospitalisé à Palm Beach et il a tenu à reconnaître publiquement qu’il avait eu tort. «Je ne veux voir personne traverser ce que j'ai traversé», a-t-il souligné.

«Ce n'était pas une tactique effrayante que quiconque utilisait. Ce n'était pas un truc inventé. C'est un vrai virus que vous devez prendre au sérieux», a-t-il insisté.

Intubée et placée sous respirateur

Brian Hitchens a expliqué que son épouse a également été testée positive au coronavirus. Elle est traitée dans le même hôpital que lui. Lui semble se remettre, après avoir ressenti de fortes douleurs et une grande fatigue. Mais l’état de sa femme s’est empiré: elle a dû être intubée et placée sous respirateur, relate le «New York Post».

«Après 3 semaines, j'en suis venu à accepter que ma femme puisse décéder et je suis en paix car je sais sans l'ombre d'un doute qu'elle rentrera chez elle pour être avec le Seigneur», a-t-il écrit sur Facebook. «Mais je crois aussi aux miracles et à la chance qu'elle puisse guérir.»

R.M.

Créé: 19.05.2020, 06h44

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.