Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 02:31

Emirats Cheikha Latifa: «Mon père ne me fait pas peur!»

En mars 2018, la Cheikha Latifa, la fille du souverain de Dubaï, a tenté de fuir. Depuis plus personne ne l'a revue. Une vidéo enregistrée avant son départ inquiète ses amis et la toile.

Vidéo: Catherine Cochard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Selon le New York Times qui relate l'affaire, la fuite de la Cheikha Latifa n'aurait duré qu'une semaine. Depuis plus personne de ses amis n'ont eu de nouvelles d'elle.

Sa famille a publié en décembre 2018 des photos d'elle pour rassurer le public, mais pour ses amis et toutes les personnes qui suivent l'affaire ces images pourraient être fausses ou mises en scène. C'est que la Cheikha Latifa avait enregistré une vidéo peu de temps avant de partir dans laquelle elle mettait en garde contre les faux documents et les démentis que sa famille allaient produire pour rassurer l'opinion. Dans ce document de 93 minutes vu plus de 2,5 millions de fois sur Youtube, Latifa décrit les tortures subies en prison, et sur ordre de son père, suite à sa première fuite en 2002.

Créé: 12.02.2019, 15h31

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.