Jeudi 17 octobre 2019 | Dernière mise à jour 11:26

Record Plus de 41 millions de déplacés dans le monde

Un rapport publié à Genève note un record des déplacés internes dans le monde à cause de conflits et de désastres.

Des Syriens dans un camp de déplacés dans la province de Hama, le 27 avril 2019.

Des Syriens dans un camp de déplacés dans la province de Hama, le 27 avril 2019. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jamais autant de personnes n'ont été déplacées dans leur pays en raison de conflits et de désastres. Leur nombre atteignait 41,3 millions fin 2018 dans le monde, dit le rapport du Centre de surveillance du déplacement interne (IDMC) publié vendredi à Genève.

Il a augmenté de plus d'un million en un an malgré de nombreux retours et il dépasse largement celui des réfugiés. En 2018, 28 millions de personnes ont été contraintes de fuir leurs habitations.

Parmi elles, 10,8 millions de ces nouveaux déplacés sont partis en raison de conflits et de violences, notamment en République démocratique du Congo (RDC), en Syrie ou en Ethiopie. Ceux qui ont tenté de rentrer dans leurs maisons dans plusieurs pays les ont retrouvées détruites ou ont fait face à des infrastructures endommagées.

«Récurrence du déplacement»

Le rapport rappelle «la récurrence du déplacement» et l'importance des besoins des déplacés, affirme la directrice de l'IDMC Alexandra Bilak. Ceux-ci restent confrontés à de nombreux problèmes.

Les désastres naturels constituent eux la raison de la majorité des déplacements. Parmi eux, les situations météorologiques extrêmes sont les plus importantes. Des Philippines à la Chine, de nombreuses personnes ont été évacuées.

Autre composante, le déplacement interne a lieu de plus en plus en zone urbaine. Une situation qui provoque des défis pour les villes et peut étendre des facteurs de menaces déjà observés. Notamment la pauvreté, l'insécurité et un déplacement supplémentaire. Plusieurs villes ont lancé des efforts pour faire face à ce scénario. Leur contribution sera cruciale, ajoute Mme Bilak. (ats/nxp)

Créé: 10.05.2019, 00h39


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.