Mercredi 11 décembre 2019 | Dernière mise à jour 00:24

Israël Un possible «transfert» de bédouins inquiète l'ONU

Selon un quotidien israélien, le gouvernement chercherait à organiser un transfert forcé de bédouins vers Jéricho.

Image: archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Israël cherche à déplacer des milliers de bédouins du centre de la Cisjordanie vers Jéricho, près de la frontière jordanienne, ont rapporté ce dimanche 21 septembre le quotidien Haaretz et une ONG. Un projet qui inquiète l'agence de l'ONU chargée des réfugiés palestiniens (UNRWA).

«Si ce plan était mis à exécution (...) il renforcerait les craintes d'un 'transfert forcé'», s'est alarmé dans un communiqué le chef de l'UNRWA, le Suisse Pierre Krähenbühl. «Cela pourrait aussi ouvrir la voie à l'expansion des colonies israéliennes illégales et compromettre un peu plus une solution à deux Etats» palestinien et israélien, a-t-il ajouté.

«J'appelle les autorités à ne pas procéder à ces transferts et les donateurs et la communauté internationale à se prononcer clairement contre», a-t-il poursuivi à la veille d'une conférence à New York sur l'aide aux Palestiniens. Selon l'UNRWA, la plupart des bédouins menacés par le plan de transfert sont enregistrés en tant que réfugiés.

Plusieurs plans prévoyant le relogement des bédouins sont menés en consultation avec des responsables de cette communauté, a pour sa part assuré le département militaire israélien en charge des Affaires civiles en Cisjordanie.

Selon le quotidien Haaretz, un premier projet prévoyait de relocaliser une tribu. Puis il a été élargi à 12'500 bédouins des tribus Jahalin, Kaabneh et Racheida, sans qu'aucun dialogue n'ait été mené avec eux au préalable comme l'avait demandé la Cour suprême israélienne.

Nouvelles colonies

L'UNRWA affirme que parmi les bédouins visés, certains vivent actuellement «dans la zone E1 et à Maalé Adoumim près de Jérusalem, des régions choisies pour la construction de nouvelles colonies israéliennes»

Le projet de construction israélien dans la zone E1, qui relierait Jérusalem-Est à la colonie de Maalé Adoumim, est très controversé. Il couperait la Cisjordanie en deux et l'isolerait de Jérusalem, compromettant la viabilité d'un futur Etat palestinien. (ats/nxp)

Créé: 21.09.2014, 22h49

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.