Dimanche 18 août 2019 | Dernière mise à jour 14:16

Hallucinant Poutine à Sarkozy: «Si tu continues, je t'écrase»

Lors du G8, le 7 juin 2007, Nicolas Sarkozy avait donné l'impression d'être ivre en conférence. En réalité, il sortait d'un rendez-vous très musclé avec un Vladimir Poutine menaçant.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lors du G8, le 7 juin 2007, Nicolas Sarkozy était venu se présenter devant les journalistes un peu dans les nuages. Tout le monde avait alors imaginé que le président français avait bu avec Vladimir Poutine qui venait de le recevoir.

En réalité, Sarkozy était K.O. debout, après s'être fait menacer et insulter par le président russe.

La scène a été révélée jeudi soir, sur France 2, dans le documentaire «Le mystère Poutine».

Un témoin explique que Nicolas Sarkozy, alors récemment élu, est arrivé gonflé à bloc et très sûr de lui à son premier rendez-vous avec Poutine.

«On va parler des sujets qui fâchent», lui aurait lancé Sarkozy, en évoquant la centaine de morts en Tchétchénie, l'assassinat de la journaliste Anna Politkovskaïa, les droits de l'homme et ceux des homosexuels. «Pour moi, c'est inadmissible», conclut le président français devant un Poutine impassible.

Le président russe aurait laissé passer quelques longues secondes, en silence, avant de répondre.

«C'est bon, tu as fini là?», aurait demandé Poutine, avant d'expliquer à son interlocuteur que la Russie est bien plus grande que la France, puis d'ajouter, très menaçant: «Ou bien tu continues sur ce ton et je t'écrase. Ou alors tu arrêtes de parler comme ça et je peux faire de toi le roi de l'Europe.»

Vladimir Poutine aurait ensuite poursuivi en ne cessant pas de menacer et d'insulter Nicolas Sarkozy.

De quoi largement déstabiliser le président français.

Créé: 16.12.2016, 07h49

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.