Lundi 14 octobre 2019 | Dernière mise à jour 03:23

Haïti Le pouvoir nie avoir enrôlé des mercenaires

Alors que des rumeurs circulent après l'arrestation d'étrangers lourdement armés, le gouvernement haïtien nie avoir embauché des mercenaires.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le gouvernement haïtien a fermement nié lundi avoir enrôlé des mercenaires. Des rumeurs se sont propagées dans ce pays, plongé dans une crise socio-politique profonde, après l'arrestation la veille à Port-au-Prince de sept étrangers et d'un Haïtien en possession d'armes de guerre.

«Le pouvoir exécutif ne saurait engager des mercenaires pour venir terroriser une population, par laquelle nous avons été mandatés et que nous avons la responsabilité de servir», a déclaré le secrétaire d'Etat à la communication.

«La justice va établir ce qui s'est passé et va dire pourquoi ces hommes étaient aussi armés», a-t-il ajouté. Cinq Américains, un Serbe, un Russe et un Haïtien ont été arrêtés dimanche soir par la police nationale d'Haïti dans le centre-ville de Port-au-Prince en possession d'un arsenal d'armes automatiques.

Fusils d'assaut, drones et cartouches

Six fusils d'assaut, six pistolets, quantité de cartouches, cinq gilets pare-balles, deux drones professionnels, du matériel de télécommunication, plusieurs plaques d'immatriculation haïtiennes et deux véhicules ont été saisis par la police à cette occasion.

«Le premier chef d'accusation contre eux est détention illégale d'armes et le deuxième est association de malfaiteurs», a précisé dimanche la police.

Ces arrestations ont fait naître nombre de rumeurs, alors qu'Haïti traverse une période de forte instabilité. La crise socio-politique a jeté dans la rue les plus mécontents.

Depuis le 7 février, l'opposition a organisé des dizaines de manifestations à travers les principales villes du pays pour réclamer la démission du président Jovenel Moïse. Au moins sept personnes ont été tuées en marge de ces mobilisations populaires, qui ont causé d'importants dégâts matériels. (ats/nxp)

Créé: 19.02.2019, 05h39

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.