Mardi 2 juin 2020 | Dernière mise à jour 23:59

Arménie Le premier ministre refuse de négocier avec Pachinian

Karen Karapetian refuse de mener des discussions sur l'avenir de l'Arménie avec le principal opposant.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le premier ministre arménien par intérim, Karen Karapetian, a rejeté la proposition du chef de l'opposition Nikol Pachinian de mener vendredi matin des négociations sur l'avenir politique de l'Arménie. Nikol Pachinian avait posé jeudi soir un ultimatum en affirmant être le seul candidat possible au poste de premier ministre.

Karen Karapetian «estime que les négociations où l'une partie dicte son agenda à l'autre (...) ne peuvent pas être considérées comme des négociations», a expliqué le porte-parole du gouvernement, Aram Araratian.

«Le premier ministre par intérim juge sans perspective de participer à des 'négociations' qui ne permettent pas de trouver une solution» à la crise qui secoue cette ex-république soviétique du Caucase depuis deux semaines, a-t-il souligné.

Dizaine de milliers de manifestants

Depuis le 13 avril, le député et opposant Nikol Pachinian, 42 ans, a mobilisé des dizaines de milliers de personnes contre l'ancien président Serge Sarkissian, devenu pour quelques jours seulement premier ministre, et contre son Parti républicain au pouvoir.

Le 23 avril, Serge Sarkissian a démissionné, après onze jours de protestations, un proche allié et membre de son parti, Karen Karapetian, devenant Premier ministre par intérim. Jeudi soir, Nikol Pachinian a posé un ultimatum en affirmant être le seul candidat possible au poste de Premier ministre, devant des milliers de ses partisans réunis sur la place de la République en plein centre d'Erevan, la capitale arménienne.

«Si je ne suis pas élu premier ministre, il n'y aura pas du tout de premier ministre en Arménie», a-t-il affirmé. (ats/nxp)

Créé: 27.04.2018, 11h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.