Vendredi 22 novembre 2019 | Dernière mise à jour 00:49

Avion solaire Premier record du monde de distance pour Solar Impulse 2

L'avion solaire a parcouru 1465 km en un peu moins de 16 heures. C'est Bertrand Piccard qui était aux commandes de la deuxième étape de ce tour du monde historique sans carburant.

Le fil rwitter de Solar Impulse



Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lors de son atterrissage en Inde mardi, l'avion Solar Impulse 2 a battu un premier record de distance.

Il a parcouru 1465 km en un peu moins de 16 heures. Il s'agit de la plus longue distance jamais parcourue par un avion à énergie solaire dans l'histoire de l'aviation, souligne l'organisation du vol. Ce record doit être validé par la Fédération Aéronautique Internationale pour être considéré comme valable.

L'appareil révolutionnaire à énergie exclusivement solaire était parti de l'aéroport de Mascate, capitale du sultanat d'Oman, à 6h35 (3h35 en Suisse). Il s'est rendu à Ahmedabad, principale ville de l'Etat de Gujarat, dans l'ouest de l'Inde. L'équipage a prévu de rester quatre jours à Ahmedabad avant de s'envoler vers Varanasi, toujours en Inde.

Le précédent record homologué avait été établi en 2013 par le comparse de Bertrand Piccard dans cette aventure. André Borschberg avait parcouru une distance de 1386,5 km avec le premier prototype de cet avion solaire lors de sa traversée des Etats-Unis.

Le record établi mardi devrait être plusieurs fois battu par SI2 lors de son tour du monde, notamment lors des vols au-dessus du Pacifique et de l'Atlantique.

Message politique

Au total, l'appareil parcourra 35'000 kilomètres, à une vitesse modeste (entre 50 et 100 km/h), en survolant deux océans. Cette circonvolution, à 8500 mètres d'altitude au maximum, prendra cinq mois, dont 25 jours de vol effectif. Le retour à Abou Dhabi est prévu fin juillet/début août.

Prévu en 12 étapes, le tour du monde est l'aboutissement de douze années de recherches menées par MM. Borschberg et Piccard. Outre l'exploit scientifique, les deux Suisses cherchent à véhiculer un message politique: démontrer ce qui est possible dans l'aviation sans énergie fossile. (ats/nxp)

Créé: 11.03.2015, 12h51

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.