Mercredi 19 décembre 2018 | Dernière mise à jour 06:30

Norvège La Première ministre prise en flagrant délit de Pokémon Go

Erna Solberg a été photographiée en jouant au célèbre jeu de Niantic en pleine séance du Parlement norvégien.

La Première ministre est visiblement une adepte du jeu Pokémon Go.

La Première ministre est visiblement une adepte du jeu Pokémon Go. Image: Riccardo Savi / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La chambre du Parlement norvégien regorge-t-elle de rares Pokémons? C'est ce que la Première ministre Erna Solberg a l'air de penser, puisqu'elle n'a pas pu se retenir de dégainer son téléphone et de chasser les petites bêtes virtuelles en plein débat. Elle a été prise sur le fait par un journaliste présent dans la salle, photo à l'appui.

Ce n'est pas la première fois que la Première ministre se fait remarquer pour sa passion dévorante du jeu de Niantic. Selon Guardian, elle aurait ainsi demandé une pause aux journaliste lors d'un séjour en Slovaquie afin de faire éclore des œufs de 10 km.

Elle ne serait pas non plus la seule politique norvégienne à être affichée sur le jeu en pleine séance parlementaire. Trine Skei Grande, la leader du parti libéral, a également été photographiée chassant les Pokémons pendant un meeting sur la sécurité nationale.

Comme quoi, les addictes ne sont pas toujours ceux que l'on croit.

(Le Matin)

Créé: 06.10.2016, 18h11

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.