Dimanche 22 juillet 2018 | Dernière mise à jour 18:06

Belgique Prison pour un prêtre suisse pédophile

Un prêtre helvétique a été reconnu coupable d'abus sexuels sur un jeune garçon dans un internat à Bruxelles.

Le prêtre suisse avait déjà été soupçonné de pédophilie en Suisse. Il avait bénéficié d'un acquittement par un tribunal ecclésiastique, en 2006.

Le prêtre suisse avait déjà été soupçonné de pédophilie en Suisse. Il avait bénéficié d'un acquittement par un tribunal ecclésiastique, en 2006. Image: Image d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La cour d'appel de Bruxelles a reconnu, mercredi, un prêtre suisse coupable d'avoir abusé sexuellement d'un jeune garçon dans un internat de la Fraternité Saint-Pie X à Bruxelles. Elle l'a condamné à cinq ans de prison avec sursis pour ce qui excède trois ans.

En première instance, le prêtre avait été acquitté au bénéfice du doute. Il a toujours affirmé être innocent. Mercredi, il n'a pas comparu devant la Cour, pour raison médicale. Son avocate a informé qu'il avait fait un malaise, mardi soir, et avait dû être hospitalisé.

Les juges de la cour d'appel ont suivi le réquisitoire de l'avocat général Stéphane Lempereur. Celui-ci avait requis la culpabilité du prévenu et réclamé une peine de cinq ans de prison avec sursis partiel à son encontre.

Le prêtre a été reconnu coupable d'abus sexuels sur un garçon de moins de 16 ans qu'il surveillait à l'internat de la Fraternité Saint-Pie X à Bruxelles, entre 2010 et 2011. La victime et ses parents s'étaient constitués partie civile au procès.

Soupçonné en Suisse

L'accusé a par contre été acquitté au bénéfice du doute pour des faits de même nature commis sur deux autres garçons de l'internat. Ceux-ci ne s'étaient, eux, pas constitués partie civile devant la cour d'appel.

En première instance, le tribunal correctionnel de Bruxelles avait acquitté le prévenu. Il avait estimé qu'il n'y avait pas suffisamment d'éléments de preuve.

Le prêtre suisse avait déjà été soupçonné de pédophilie en Suisse. Il avait bénéficié d'un acquittement par un tribunal ecclésiastique, en 2006. Il lui avait néanmoins été interdit d'avoir encore des contacts avec des enfants, pour une durée de 10 ans. (ats/nxp)

Créé: 13.12.2017, 15h16

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.