Lundi 15 juillet 2019 | Dernière mise à jour 23:42

Etats-Unis Aucun problème physique pour Trump

Le président américain a passé sa visite médicale annuelle avec succès, même s'il n'a pas perdu autant de poids qu'espéré.

Donald Trump est «en très bonne santé».

Donald Trump est «en très bonne santé». Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le bulletin de santé de Donald Trump, 72 ans, est excellent, selon le médecin de la Maison-Blanche. Le président américain ne boit pas d'alcool et ne fume pas, mais il est un gros consommateur de Coca Cola Light et un amateur revendiqué de fast food.

"Je suis heureux d'annoncer que le président des Etats-Unis est en très bonne santé et je m'attends à ce qu'il le reste pour toute la durée de sa présidence et au-delà", a indiqué vendredi le docteur Sean Conley à l'issue d'une visite médicale de près de quatre heures.

Dans un bref communiqué, dans lequel il ne fournit aucune indication chiffrée sur le poids, le rythme cardiaque ou encore la pression artérielle, le médecin ajoute que son rapport et ses recommandations sont en cours de finalisation.

Il précise que, lors de sa visite à l'hôpital militaire de Walter Reed, dans la proche banlieue de Washington, le président de la première puissance mondiale n'a subi aucune procédure nécessitant une anesthésie.

Programme d'exercice pas suivi

A son retour à la Maison-Blanche, le président américain a simplement salué à sa descente de l'hélicoptère présidentiel Marine One, mais ne s'est pas arrêté pour répondre aux questions des journalistes qui l'attendaient.

A l'issue de son premier examen présidentiel, il y a un an, Ronny Jackson, qui était alors médecin de la Maison-Blanche, avait dressé le tableau d'un homme en "excellente santé" sans le moindre indice de troubles cognitifs. Lors d'une surprenante conférence de presse, il avait assuré que le magnat de l'immobilier, qui s'est lui-même qualifié de "génie très stable", avait des "gènes incroyablement bons".

Seul petit bémol au milieu d'une série d'indicateurs au vert: le 45e président américain de l'histoire, 108 kg pour 1m90, avait reçu comme consigne de surveiller sa ligne. Il s'était vu prescrire un programme d'exercice, avec un objectif: perdre entre 4 et 7 kg. "Le président reconnaît qu'il ne l'a pas suivi religieusement", a souligné cette semaine Hogan Gidley, porte-parole de la Maison-Blanche.

Le milliardaire républicain n'a aucune obligation de se soumettre à un bilan de santé, ni d'en rendre publics les résultats. Mais c'est devenu une tradition. En 2016, Donald Trump est devenu l'homme le plus âgé de l'histoire américaine à accéder à la présidence. (ats/nxp)

Créé: 09.02.2019, 01h42

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.