Vendredi 19 juillet 2019 | Dernière mise à jour 11:40

France Mais qu’attend-il pour récupérer son million d’euros?

Dans la Drôme, un chanceux a gagné un joli pactole. Mais il n’a plus que quatre jours pour le réclamer.

Le compte à rebours est lancé: mardi prochain, à minuit, il sera trop tard.

Le compte à rebours est lancé: mardi prochain, à minuit, il sera trop tard. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Française des Jeux (FDJ) ne communique habituellement pas sur les gros gains tant que le paiement n’a pas été effectué. Mais là, le temps presse.

Exceptionnellement, la FDJ a publié jeudi un «Avis de recherche gagnant». Car une personne de la Drome n’a toujours pas réclamé son dû. Et risque de tout perdre dans quelques jours.

La chanceuse ou le chanceux a joué dans un tabac d’Anneyron, commune de quelque 4000 habitants. Et cette personne a remporté un million d’euros au tirage My Million de l’EuroMillions du 12 avril dernier. Mais depuis, plus rien. Or elle a jusqu’à mardi prochain à minuit pour réclamer son pactole, souligne la FDJ. Plus que quatre jours, donc.

«Bien pour un petit village»

Propriétaire du tabac Serge Badin a été informé de la situation par la Française des Jeux. «Ça met un petit coup d’apprendre ça, c’est la première fois pour moi et c’est bien dans un petit village d’avoir un gros gain», réagit-il sur France Bleu.

Et de balancer: «Encore faut-il que la personne se présente!»

Créé: 07.06.2019, 15h18

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.