Mardi 16 juillet 2019 | Dernière mise à jour 07:17

Madagascar Plusieurs morts dans la foule lors d'un concert

Un concert à l'occasion de la fête d'indépendance malgache a tourné au drame. Un mouvement de foule a fait seize morts.

L'événement a fait environ 75 blessés.

L'événement a fait environ 75 blessés. Image: DR Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au moins quinze personnes sont mortes et des dizaines d'autres ont été blessées mercredi dans la capitale malgache, Antananarivo, dans une bousculade, a-t-on appris de source hospitalière. Plusieurs milliers de personnes se pressaient pour assister à un concert donné à l'occasion de la fête nationale.

«Nous avons enregistré 95 entrées au service des urgences, dont 15 morts», a déclaré le Pr Alison Oliva Rakoto, directeur de l'hôpital Hjra d'Antananarivo. Selon les premiers témoignages cités par les médias locaux, l'accident s'est produit en fin d'après-midi devant le stade Mahamasina, où plusieurs milliers de personnes se pressaient pour assister à un concert à la suite du traditionnel défilé militaire organisé à l'occasion de la Fête nationale.

En septembre 2018, une bousculade mortelle avait déjà fait un mort et une trentaine de blessés dans des circonstances similaires à l'entrée de ce même stade, à l'occasion d'un match de football entre Madagascar et le Sénégal. (ats/nxp)

Créé: 26.06.2019, 19h53

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.