Jeudi 28 mai 2020 | Dernière mise à jour 14:26

Covid-19 Raoult affirme que la pandémie se termine: l'OMS n'est pas d'accord

Le professeur français s'est exprimé sur Twitter. Mais ses propos vont à l'encontre des mises en garde formulées lundi par l'Organisation mondiale de la santé.

Les déclarations du professeur Raoult font polémique.

Les déclarations du professeur Raoult font polémique. Image: Capture écran Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans son bulletin sur Twitter, le professeur Didier Raoult affirme que l'épidémie est en train de se terminer. «Cet épisode est en train de se résoudre. Il n'y a nulle part de deuxième vague, c'est la courbe banale. Quelques cas sporadiques apparaîtront ici ou là éventuellement s'il y a quelqu'un de super contagieux, mais tout cela ne traduit plus une dynamique épidémique», dit-il.

Le professeur Raoult, dont beaucoup de scientifiques critiquent les travaux autour du coronavirus, déclare également qu'à Marseille, la pandémie «est en train de disparaître» avec «un seul cas détecté lundi malgré le fait qu'on ait testé plus de 1200 personnes».

Mais l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) n'est pas d'accord avec le savant français et a rappelé lundi qu'une «extrême vigilance restait nécessaire» autour de l'évolution de la pandémie liée au coronavirus qui a fait plus de 290'000 morts sur la planète.

L.S.

Créé: 13.05.2020, 08h08

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.