Mercredi 11 décembre 2019 | Dernière mise à jour 02:31

RD Congo Le rappeur anti-Kabila, disparu, a été retrouvé

Le jeune artiste a été retrouvé à Kinshasa, quatre jours après avoir disparu. Ses ravisseurs l'ont complètement dépouillé.

Bob Elvis Masudi.

Bob Elvis Masudi. Image: DR/twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un jeune rappeur congolais, Bob Elvis Masudi, opposé au président Joseph Kabila et porté disparu depuis mercredi, a été retrouvé dimanche à Kinshasa en République démocratique du Congo, a appris l'AFP de ses proches.

«Bob Elvis a été retrouvé ce dimanche, libéré par ses ravisseurs qui lui ont pris tout ce qu'il avait sur lui: téléphone, porte-monnaie, habits», a déclaré à l'AFP Willy Kanyinda, le porte-parole de son groupe musical.

«Il est très fatigué, mais n'a pas subi de violences physiques lors de sa détention», a ajouté M. Kanyinda, qui a précisé que l'identité des ravisseurs n'était pas connue. «Nous sommes soulagés parce que le pire était à craindre», a déclaré à l'AFP Parfait Matengo, le père du rappeur.

Déplacé de guerre de la RDC (1998-2003) ayant fui l'est du pays avec sa famille, Bob Elvis devait présenter son nouvel album qui contient une chanson intitulée «Dégage» dont des extraits sont largement partagés sur les réseaux sociaux.

Dans cette chanson, on peut entendre la voix de l'archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo déclarant : «il est temps que les médiocres dégagent», après la répression d'une marche anti-Kabila le 31 décembre 2017 à l'appel d'un collectif des catholiques, qui avait causé la mort de six personnes.

Bob Elvis a également composé une chanson dédiée à la mémoire d'un activiste pro-démocratie, Rossy Tshimanga, tué à Kinshasa le 25 février au cours d'une marche à l'appel du même collectif des catholiques.

Extrait de «Dégage»

(afp/nxp)

Créé: 03.09.2018, 06h58

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.