Dimanche 21 juillet 2019 | Dernière mise à jour 14:21

Italie Renzo Piano dévoile son projet de pont à Gênes

Le célèbre architecte italien a montré vendredi à la presse sa vision d'avenir pour la ville où s'est déroulé le tragique accident.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Renzo Piano a présenté vendredi un projet de nouveau pont pour sa ville de Gênes, après l'effondrement d'un viaduc autoroutier qui a fait 43 morts en août. Le nouvel ouvrage «devra durer 1000 ans et être en acier», a-t-il annoncé.

Ce pont aura «quelque chose d'un bateau, parce que c'est quelque chose de Gênes», et «ce sera un pont plus fin, qui aura une luminosité à lui» et devrait être blanc, a ajouté l'architecte, né à Gênes il y a 80 ans, lors d'une conférence de presse dans la cité portuaire.

M. Piano a insisté sur le fait qu'il ne fallait pas «se précipiter». Le président de la région de Ligurie, Giovanni Toti, a toutefois assuré que le nouveau pont serait prêt à l'automne 2019, «au plus tard en novembre».

Un nouveau quartier

Le syndic de la ville Marco Bucci a pour sa part annoncé le lancement dans les prochains mois d'un concours international pour reconstruire «un très beau quartier» sous le pont.

La démolition de ce qui reste du pont, qui doit débuter avant la fin du mois, va en effet nécessiter la destruction d'une partie des habitations situées en-dessous.

«Nous voulons transformer la tragédie en une grande opportunité pour Gênes. A la fin, nous aurons une ville encore plus belle qu'avant. Pendant des siècles, Gênes a fait de grandes choses, je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas continuer», a assuré M. Bucci.

Présents à la conférence de presse, des responsables d'Autostrade per l'Italia et Fincantieri ont évoqué un possible consortium pour reconstruire le pont. En début de semaine, le ministre des Infrastructures Danilo Toninelli avait assuré qu'Autostrade, la société gestionnaire de la portion d'autoroute du pont, financerait la reconstruction qui serait confiée à une entité publique.

A la fin de la conférence de presse, le patron d'Autostrade, Giovanni Castellucci, a examiné un élément de la maquette présentée par le bureau de Renzo Piano et l'a fait tomber par mégarde: le morceau de plastique s'est brisé, provoquant un sourire et un geste d'impuissance de Renzo Piano, ont rapporté les médias. (ats/nxp)

Créé: 07.09.2018, 17h37

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.