Jeudi 20 février 2020 | Dernière mise à jour 02:29

Archéologie La réplique d'Ötzi part en tournée

Le corps momifié de l'homme des glaces de 5300 ans a été répliqué en 3D, en résine, afin de pouvoir voyager.

Une des trois répliques partira en tournée au USA dès 2017. Image: APA/SÜDTIROLER ARCHÄOLOGIEMUSEUM/FOTO-DPI.COM/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une réplique grandeur nature d'Ötzi, l'homme des glaces de 5300 ans, dont le corps momifié a été trouvé dans les Alpes en 1991, a été produite grâce aux techniques de l'impression 3D et présentée mercredi par les scientifiques en vue d'une tournée aux Etats-Unis.

La momie d'Ötzi, qui présente la caractéristique d'être exceptionnellement conservée, a été fidèlement reconstituée en résine grâce à une technique d'imagerie tomographique avant d'être imprimée en 3D puis sculptée et peinte pendant plusieurs mois par l'artiste américain Gary Staab, a indiqué un communiqué du musée archéologique du Tyrol du sud à Bolzano (Italie), à la frontière autrichienne.

«La reconstruction des mains dont le scanner n'avait pas pu capturer les données a été un vrai défi», selon le musée où est conservée la momie d'Ötzi et ses répliques.

Trois «exemplaires»

Trois répliques ont été produites, dont l'une sera présentée dans une exposition itinérante aux Etats-Unis avec une première étape au Musée des sciences naturelles de Caroline du Nord à Raleigh en octobre 2017.

Les deux autres seront utilisées à des fins d'enseignement au laboratoire de génétique Cold Spring Harbor DNA Learning Center de New York (DNALC).

Découvert à 3210 mètres d'altitude

La découverte d'Ötzi, à 3210 mètres d'altitude par deux randonneurs allemands, dans un glacier alpin entre l'Autriche et l'Italie, avait été une sensation archéologique.

L'étude de la momie continue d'être la source de nombreuses découvertes scientifiques.

Récemment, l'analyse de bactéries trouvées dans son estomac a semblé confirmer une grande vague migratoire en Europe venue du Proche-Orient plus récemment qu'estimée dans la préhistoire.

Le séquençage complet de son génome en 2012 a permis de déterminer qu'il avait les yeux marrons, les cheveux noirs, et qu'il descendait de populations arrivées en Europe, avec des ancêtres en Sardaigne et du Caucase.

Agé de 40 à 50 ans, il serait mort assassiné, selon les scientifiques qui ont découvert un fragment de pointe de flèche dans sa région dorsale, qui lui aurait tranché une artère. (afp/nxp)

Créé: 20.04.2016, 20h38

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.