Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:57

USA Le cri d'alarme de l'épidémiologiste de la Maison Blanche

Anthony Fauci, le conseiller santé de Trump, met en garde les élus américains contre les conséquences d'une levée trop rapide des restrictions liées au coronavirus.

Membre de la cellule de crise de la Maison Blanche sur la Covid-19, Anthony Fauci est actuellement en quarantaine en raison d'une exposition possible au coronavirus.

Membre de la cellule de crise de la Maison Blanche sur la Covid-19, Anthony Fauci est actuellement en quarantaine en raison d'une exposition possible au coronavirus.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'épidémiologiste Anthony Fauci, qui conseille quotidiennement le président américain Donald Trump, avertira mardi le Sénat que les Etats-Unis risquent de connaître «des morts et de la souffrance inutiles» si le pays lève trop vite les restrictions instaurées pour freiner l'épidémie de coronavirus, a-t-il déclaré au quotidien «New York Times».

L'éminent scientifique, devenu une figure rassurante pendant la crise pour beaucoup d'Américains, fait partie des experts médicaux qui seront entendus mardi par une commission du Sénat. «Le principal message que je souhaite faire passer (...) est le danger à essayer de rouvrir l'économie du pays de façon prématurée», a-t-il déclaré au quotidien américain tard lundi soir.

«Si nous sautons les étapes des recommandations, afin de rouvrir l'Amérique , alors nous courons le danger de flambées de contagion à travers le pays», a-t-il ajouté. «Cela ne provoquera pas seulement des morts et de la souffrance inutiles, mais cela nous retarderait dans notre quête vers un retour à la normale», a prévenu l'immunologiste de 79 ans.

Le virus au sein de la Maison Blanche

Membre de la cellule de crise de la Maison Blanche sur la Covid-19, Anthony Fauci est actuellement en quarantaine en raison d'une exposition possible au coronavirus et participera donc à cette audition au Congrès américain à distance.

La Maison Blanche, dont des employés ont été testés positifs au virus en son sein même, concentre depuis des jours son message sur la nécessité de faire redémarrer le pays, le plus touché par la pandémie avec plus de 80 000 morts et 1,3 million de cas officiellement déclarés.

«Notre capacité de tests est la meilleure du monde, de loin», a encore défendu le président américain Donald Trump sur Twitter mardi matin. «Les chiffres baissent dans la plupart des régions de notre pays, qui veut rouvrir et redémarrer. C'est ce qui est en train de se passer, en toute sécurité!»

(afp/Le Matin)

Créé: 12.05.2020, 15h29

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.