Lundi 25 mai 2020 | Dernière mise à jour 14:17

Angleterre Ils se réunissent à 25 pour un karaoké

Les policiers du Derbyshire ont découvert une fête illégale et «choquante» samedi soir. Mais ils n’ont pas amendé les participants.

Le «buffet» des participants au karaoké.

Le «buffet» des participants au karaoké. Image: Police du Derbyshire

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police du Derbyshire, au centre de l’Angleterre, a dit avoir été absolument choquée par la découverte d’une fête décrite comme «massive». Samedi soir, les agents sont en effet intervenus dans une maison dans laquelle 25 personnes s’étaient entassées pour un karaoké. Il y avait des adultes comme des enfants, relate «The Independent».

La police a publié sur les réseaux sociaux l’image de la table du buffet qu’ils ont découvert, remplie de nourriture et de boissons. Ainsi qu’une seconde photo montrant deux grands haut-parleurs empilés à côté d’un mur.

Législation d'urgence

«Il est clair que les gens ne respectent toujours pas les conseils et les règles du gouvernement», a commenté la police du Derbyshire. Les agents, est-il précisé, ont dispersé tout le monde après avoir adressé des «conseils fermes» aux participants. Mais pas d'amende.

Précisons qu’au Royaume-Uni, il est pourtant également possible d’amender les personnes qui ne respectent pas les mesures de lutte contre le coronavirus. Une législation d’urgence adoptée jeudi dernier permet aux policiers «d’émettre des amendes de 60 livres sur-le-champ», a expliqué le «Guardian». Des arrestations sont également possibles.

R.M.

Créé: 30.03.2020, 18h14

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.