Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 22:39

Colonialisme Le roi des Belges exprime ses «profonds regrets» aux Congolais

Les regrets du roi Philippe s'inscrivent dans la mouvance actuelle anti-raciste née suite à la mort de George Floyd, aux Etats-Unis.

Le roi Philippe a présenté pour la première fois dans l'histoire de la Belgique «ses plus profonds regrets pour les blessures» infligées lors de la période coloniale belge en République démocratique du Congo.

Le roi Philippe a présenté pour la première fois dans l'histoire de la Belgique «ses plus profonds regrets pour les blessures» infligées lors de la période coloniale belge en République démocratique du Congo. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le roi Philippe a présenté mardi, pour la première fois dans l'histoire de la Belgique, «ses plus profonds regrets pour les blessures» infligées lors de la période coloniale belge en République démocratique du Congo.

Dans une lettre adressée mardi au président de la RDC, Félix Tshisekedi, à l'occasion des 60 ans de l'indépendance de ce pays, le roi Philippe a écrit: «Je tiens à exprimer mes plus profonds regrets pour ces blessures du passé dont la douleur est aujourd'hui ravivée par les discriminations encore présentes dans nos sociétés». (ats/Le Matin)

Créé: 30.06.2020, 07h59

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.