Dimanche 12 juillet 2020 | Dernière mise à jour 09:07

Arctique La Russie face à une crise écologique sans précédent

Le responsable de la centrale à l'origine d'une fuite de carburant dans une rivière de l'Arctique a été écroué alors que les mesures de lutte sont mises en places sur un terrain difficile.

Des barrages flottants sur la rivière Ambarnaïa.

Des barrages flottants sur la rivière Ambarnaïa. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La justice russe a placé jeudi en détention un responsable de la centrale à l'origine d'une fuite de carburant dans une rivière de l'Arctique, un incident sans précédent dans cette région stratégique et fragile.

Vladimir Poutine est intervenu personnellement dans la crise mercredi, décrétant l'état d'urgence et rappelant à l'ordre des responsables locaux. Des équipes de nettoyage supplémentaires ont été déployées jeudi.

En détention provisoire

Dans le cadre de l'enquête, Viatcheslav Starostine, employé de la centrale thermique qui appartient à NTEK, une filiale du géant des métaux Norilsk Nickel, a été placé en détention provisoire pour un mois, a indiqué un tribunal de la ville de Norilsk à l'agence TASS.

L'un des réservoirs de diesel de cette centrale s'est effondré la semaine dernière, entraînant une fuite de plus de 20 000 tonnes d'hydrocarbures.

Défi complexe

Selon le service d'urgence marine russe, spécialisé dans ces accidents, les renforts déployés dans cette zone très isolée et marécageuse du Grand Nord de la Russie sont face à un défi complexe.

«Il n'y a jamais eu de fuite pareille dans l'Arctique auparavant. Il faut travailler très rapidement car le carburant est en train de se dissoudre dans l'eau», a indiqué à l'AFP le porte-parole de ce service, Andreï Malov.

De la rivière au lac

La rivière Ambarnaïa, touchée par cette fuite, rejoint le lac Piasino, lui-même à l'origine d'une rivière du même nom qui est capitale pour la péninsule du Taïmyr, région stratégique où la Russie extrait des métaux précieux, du charbon et des hydrocarbures.

Selon M. Malov, six rampes de confinement ont été placés sur la rivière pour bloquer l'écoulement de la pollution vers le lac, tandis que le carburant est pompé à la surface.

Terrain difficile

«C'est un terrain difficile et tout ce qui doit être acheminé ne peut l'être que via des véhicules tout terrain», a-t-il souligné, le carburant récolté doit lui être stocké sur place jusqu'à l'hiver dans des containers spéciaux.

La difficulté de l'opération a poussé certains responsables à proposer de brûler le carburant sur place, ce que l'agence russe environnementale russe a exclu.

Réaction tardive

Les responsables de la centrale en cause avaient été sermonnés mercredi pour avoir tardé à réagir. Le gouverneur de la région a reconnu n'avoir appris l'ampleur réelle de la fuite que deux jours après, via les réseaux sociaux. Trois enquêtes criminelles ont été ouvertes.

Selon Norilsk Nickel, plus grand producteur mondial de nickel, le réservoir a été endommagé quand les piliers qui le soutenaient «depuis 30 ans « ont commencé à s'enfoncer. Ce phénomène pourrait être lié à la fonte du permafrost provoqué par le changement climatique. (AFP/Le Matin)

Créé: 04.06.2020, 16h20

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.