Lundi 6 avril 2020 | Dernière mise à jour 14:02

Italie Saisie de 1,5 milliard d'euros de biens mafieux

Des entreprises, sociétés, hôtels et autres biens ont été saisis par la justice italienne. Il s'agirait de l'une des saisies les plus importantes du pays.

L'enquête «a mis en évidence un déséquilibre important entre les revenus déclarés et les investissements effectués par Carmelo Patti».

L'enquête «a mis en évidence un déséquilibre important entre les revenus déclarés et les investissements effectués par Carmelo Patti». Image: Tp24

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La justice italienne a annoncé samedi la saisie de biens, essentiellement des entreprises, d'une valeur d'environ 1,5 milliard d'euros appartenant aux héritiers d'un homme décédé en 2016 et considéré proche du chef mafieux Matteo Messina Denaro.

Cette saisie «est certainement l'une des plus importantes de l'histoire judiciaire italienne», précise un communiqué de la direction des enquêtes antimafia (DIA) sur la saisie des biens de Carmelo Patti, décédé en janvier 2016 à 81 ans.

Parmi les biens saisis figurent plusieurs entreprises manufacturières, des sociétés immobilières, des hôtels et des villages de tourismes situés dans diverses localités italiennes.

«La valeur de ces biens est actuellement, selon une estimation prudente, supérieure à 1,5 milliard d'euros», selon la DIA.

Liens avec la mafia

L'enquête, qui a duré plusieurs années, «a mis en évidence un déséquilibre important entre les revenus déclarés et les investissements effectués par Carmelo Patti», précise le communiqué.

«Elle a permis en outre d'établir ses liens avec de nombreux personnages proches ou appartenant à la famille mafieuse de Castelvetrano», dirigée par le tristement célèbre boss mafieux Matteo Messina Denaro, considéré comme le chef suprême de Cosa Nostra, la mafia sicilienne.

Matteo Messina Denaro, 56 ans, est recherché depuis 1993. Il est désormais considéré comme le successeur des grands dirigeants historiques de Cosa Nostra, Toto Riina et Bernardo Provenzano, morts en prison en 2016 et 2017.

Ancienne gâchette de Cosa Nostra, il a déjà été condamné par contumace à la réclusion criminelle à perpétuité pour meurtres. Mais la seule photo connue de lui remonte au début des années 1990. (afp/nxp)

Créé: 24.11.2018, 11h29

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.