Mercredi 13 décembre 2017 | Dernière mise à jour 13:52

Japon Des sangliers sèment la panique dans un lycée

Une école a été «squattée» par des invités surprises qui ont causé quelques dégâts. Personne n'a été blessé et les bêtes tuées.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Deux sangliers ont fait un chahut d'enfer dans un lycée de Kyoto (ouest), chargeant dans des salles de classe, dévalant des escaliers et s'offrant même une baignade dans le bassin de l'établissement, qui a dû brièvement interrompre une session d'examens.

La télévision japonaise montrait des images amateurs d'un sanglier sauvage dans une salle de classe heureusement déserte, se cognant le groin à plusieurs reprises contre des portes vitrées, cherchant visiblement à s'échapper.

Sur d'autres images tournées ailleurs dans l'établissement, un sanglier furetait dans des poubelles, avant de gravir des escaliers au pas de charge, tandis qu'un autre barbotait tranquillement dans un vaste bassin d'extérieur. «J'ai été très surpris de voir ça», a confié un lycéen à la chaîne Nippon TV. «Ils étaient super rapides».

Les élèves étaient en train de passer des examens semestriels quand les invités surprise ont fait leur apparition lundi matin dans l'enceinte de cet établissement, situé à la lisière d'une forêt.

Les deux bêtes ont été tuées par des décharges de pistolet à impulsion électrique, a précisé jeudi à l'AFP un porte-parole de la ville de Kyoto. Des sangliers sauvages apparaissent de plus en plus dans des villes japonaises, en raison de la destruction de leur habitat naturel par l'homme, selon des spécialistes. (afp/nxp)

Créé: 07.12.2017, 07h17


Sondage

Pour vous, un nouveau "Star Wars" se regarde...




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters