Jeudi 20 juin 2019 | Dernière mise à jour 20:53

Crise migratoire Sept migrants se noient au large de Lesbos

Une embarcation avec des dizaines de personnes à son bord a fait naufrage au large de l'île grecque de Lesbos.

Nouveau drame de l'immigration en Grèce.

Nouveau drame de l'immigration en Grèce.

Galerie photo

 Crise migratoire: le drame des migrants en Méditerranée (dès juillet 2017)

Crise migratoire: le drame des migrants en Méditerranée (dès juillet 2017) Les migrants et les réfugiés traversent la Méditerranée pour atteindre l'Italie ou la Grèce.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au moins sept personnes sont décédées mardi après le naufrage d'une embarcation chargée de migrants au large de l'île grecque de Lesbos, a-t-on appris auprès des garde-côtes.

Assistés par une patrouille de l'Union européenne (Frontex), les garde-côtes ont indiqué avoir secouru 57 personnes et continuer leurs recherches.

Aucune information n'a été donnée quant à la nationalité des disparus. Quatre femmes, un homme et deux jeunes filles comptent parmi les victimes, a-t-on précisé auprès des garde-côtes.

Accord controversé

Plus de 300 personnes sont décédées depuis le début de l'année 2019 en tentant de traverser la Méditerranée pour atteindre l'Europe, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Environ 70'000 migrants et réfugiés - essentiellement Syriens - ayant quitté leurs pays depuis 2015 se trouvent aujoud'hui en Grèce.

Un accord controversé entre l'UE et la Turquie signé en 2016 a considérablement réduit le nombre d'arrivées par bateau sur les îles grecques. Celles-ci étaient de 875'000 en 2015, contre 40'000 par an pour 2017 et 2018, selon l'agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes Frontex.elque 70'000 réfugiés et migrants, pour la plupart syriens, qui ont fui leur pays. (afp/nxp)

Créé: 11.06.2019, 09h16

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.