Mardi 19 novembre 2019 | Dernière mise à jour 12:58

Nigéria Du sexe contre de bonnes notes: un prof condamné

Un enseignant exigeait des faveurs sexuelles d'une de ses étudiantes. Il a écopé de prison ferme.

Image: Archives/Photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un professeur d'université nigérian a été condamné à deux ans de prison pour avoir demandé à une étudiante des faveurs sexuelles en échange de bonnes notes à ses examens, un «exemple» selon la juge dans un pays où la pratique est «endémique».

La juge Maurine Onyetenu de la Haute Cour fédérale d'Osogbo, dans le sud-ouest du Nigeria, a condamné lundi un professeur de l'université locale pour «corruption et harcèlement sexuel» contre l'une de ses élèves, et prononcé une peine de deux ans de prison ferme, considérée comme «historique» dans la presse locale.

«Ce genre de problème est trop répandu dans nos établissements d'enseignement supérieur», a déclaré la juge à l'issue de l'audience. «Nous envoyons nos filles à l'école et elles reviennent à la maison en disant que leur professeur veulent avoir des relations sexuelles. Nous ne pouvons plus continuer comme ça. Quelqu'un doit être puni pour l'exemple», a-t-elle ajouté.

Déjà suspendu

«Il est temps que les tribunaux commencent à défendre les droits des enfants, en particulier des filles. Car cette pratique est endémique», a-t-elle souligné.

Richard Akindele avait déjà été suspendu de son établissement en juin dernier, après la diffusion d'un enregistrement où il demandait à une étudiante des faveurs sexuelles en échange de meilleures notes.

Les défenseurs du droit des femmes s'indignent régulièrement des problèmes de harcèlement sexuel à l'école ou au travail, mais le sujet reste extrêmement tabou ou peu pris au sérieux. (afp/nxp)

Créé: 18.12.2018, 13h33

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.