Mardi 25 septembre 2018 | Dernière mise à jour 22:18

Japon Shinzo Abe à nouveau dans la tourmente

Le premier ministre japonais fait face à de nouvelles difficultés après la réapparition d'un second scandale de favoritisme.

La cote de popularité de Shinzo Abe s'est effondrée ces dernières semaines.

La cote de popularité de Shinzo Abe s'est effondrée ces dernières semaines. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Déjà affaibli par des accusations relatives à une transaction immobilière qui ont refait surface en mars, Shinzo Abe est cette fois fragilisé par une autre vieille affaire.

Il est soupçonné d'avoir influencé les décisions de l'administration en faveur d'un ami de longue date dans l'attribution de la création d'une nouvelle faculté vétérinaire. Un document officiel datant de 2015 a émergé la semaine dernière, décrivant cet établissement comme «une affaire concernant le premier ministre».

Cote de popularité en chute libre

La cote de popularité de Shinzo Abe s'est effondrée ces dernières semaines et s'établit désormais à seulement 31%, selon une enquête publiée lundi par le quotidien Asahi.

Un autre sondage, réalisé par l'agence de presse Kyodo, montre une chute de 5,4 points de pourcentage à 37%, un des pires résultats jamais enregistrés depuis son retour au pouvoir fin 2012.

Samedi, des milliers de manifestants sont descendus devant le Parlement, appelant à la démission du premier ministre.

L'autre scandale concerne un lot qui aurait été vendu au dixième de sa valeur de marché en 2016 au gérant d'un jardin d'enfants nationaliste. Une école primaire devait y être construite, et le directeur avait décidé de faire de l'épouse de Shinzo Abe la directrice honoraire de l'établissement.

Chances d'élection mises en doute

L'affaire est revenue récemment sur le devant de la scène avec la révélation que le ministère de la Défense avait falsifié des documents relatifs à la transaction.

Dans les deux cas, Shinzo Abe nie toute implication, mais cette série noire met en doute ses chances de remporter l'élection à la tête de son parti prévue en septembre, ce qui ferait de lui le premier ministre japonais à la plus grande longévité.

Parenthèse dans ce contexte politique mouvementé, Shinzo Abe se rend mardi aux Etats-Unis pour y rencontrer Donald Trump et tenter de redonner une place au Japon dans le ballet diplomatique en cours sur la Corée du Nord. (ats/nxp)

Créé: 16.04.2018, 13h54

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.