Lundi 12 novembre 2018 | Dernière mise à jour 19:23

Alaska Il simule sa noyade pour échapper à la prison... mais c'est raté

Un pêcheur condamné à 15 ans pour agression sexuelle a feint un naufrage, faisant croire à sa noyade. Mais sa copine n'a pu tenir sa langue.

Le canot a été retrouvé échoué sur une plage, laissant penser que le pêcheur s'était noyé.

Le canot a été retrouvé échoué sur une plage, laissant penser que le pêcheur s'était noyé. Image: Bureau du procureur de l'Alaska

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pour une agression sexuelle sur une personne handicapée, un pêcheur professionnel de 35 ans, habitant Port Graham en Alaska, a été condamné à 15 ans de prison fin 2016. Pour échapper à cette condamnation, l'homme a monté, alors qu'il était en liberté conditionnelle, toute une mise en scène avec sa petite amie, rapporte l'«Anchorage Daily News».

Il a d'abord construit un camp de fortune dans les bois. Ensuite, il est sorti en mer avec son bateau de pêche et, sur la plage d'une petite île proche, il a échoué son canot de secours. puis est rentré au port pour embarquer sa petite amie. Les deux sont alors allés cacher le bateau de pêche dans un marais et sont rentrés par la route, elle chez elle et lui dans le camp de fortune.

Faux appels inquiets

La nuit suivante, sa copine a commencé à envoyer vers 2 heures du matin des messages Facebook à la famille du pêcheur, expliquant qu'ils s'étaient disputés et que celui-ci avait bu et était parti avec son canot, ajoutant que ce dernier ne fonctionnait pas très bien. Dans la matinée, elle a envoyé de nouveaux messages pour dire qu'elle était inquiète car il n'était toujours pas rentré. A 14 heures, les gardes-côte ont été alertés.

Un important dispositif de recherche a alors été mis en place et, en ce 30 novembre 2017, les conditions météo étaient mauvaises, avec du froid et de la neige. Vers 17 heures, un hélicoptère a repéré la canot sur la plage de l'île. Les opérations pour tenter de retrouver le pêcheur se sont poursuivies jusqu'au lendemain. Mais dans la soirée, la police a reçu une information selon laquelle l'homme pourrait en fait s'être caché. Sa petite amie n'aurait su tenir sa langue et aurait avoué à sa propre famille que son copain était toujours vivant.

Les recherches ont coûté 310 000 dollars

Le 2 décembre, les forces de l'ordre ont en effet retrouvé le disparu, en pleine forme, dans son camp de fortune. Celui-ci avait projeté de fuir au Canada une fois les recherches terminées. Celles-ci ont coûté 310 897,50 dollars, ce qui n'a pas arrangé son cas. Mercredi dernier, le tribunal l'a condamné à 2 ans et demi de prison en plus de 15 ans qu'il devait purger. Ainsi qu'à un amende supérieure aux frais de recherches, qui se monte à 384 261,50 dollars. (Le Matin)

Créé: 09.11.2018, 10h35

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.