Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 05:50

Espace SpaceX: vols touristiques autour de la Lune retardés

Selon le Wall Street Journal, l'entreprise d'Elon Musk ferait face à des «défis techniques et de production» concernant ses vols commerciaux.

Les touristes doivent embarquer à bord de la capsule Dragon, propulsée par la fusée Falcon Heavy.

Les touristes doivent embarquer à bord de la capsule Dragon, propulsée par la fusée Falcon Heavy. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les touristes de l'espace devront patienter au moins jusqu'au milieu de l'année prochaine et peut-être plus avant d'orbiter la Lune à bord d'un vaisseau de SpaceX, affirme lundi le Wall Street Journal.

«Doutes de l'industrie»

«Le nouveau programme pour le vol -- maintenant retardé jusqu'à au moins mi-2019 et probablement plus tard -- n'a pas encore été publié» par la compagnie basée en Californie, qui avait évoqué la fin 2018 pour ce vol inaugural inédit, a indiqué le Wall Street Journal.

La raison de ce délai n'est pas claire, mais «signifie que des défis techniques et de production perturbent les plans du fondateur Elon Musk pour l'exploration humaine du système solaire», indique encore le quotidien new-yorkais.

«SpaceX fait aussi face aux doutes de l'industrie sur la demande du marché pour sa fusée Falcon Heavy», peut-on lire également.

«Un intérêt croissant»

Pour ce vol sans précédent, des touristes doivent embarquer à bord de la capsule Dragon, propulsée par la fusée la plus puissante du groupe SpaceX, la Falcon Heavy, inaugurée lors d'un lancement couronné de succès il y a seulement quatre mois.

Le porte-parole de SpaceX, James Gleeson, a affirmé dans un communiqué transmis à l'AFP que la société «prévoit toujours d'envoyer des particuliers autour de la Lune et il y a un intérêt croissant pour cela de la part de nombreux clients».

Ce vol touristique avait été annoncé en février 2017 et Elon Musk avait tweeté à l'époque qu'il aurait lieu «à la fin de l'année prochaine», en référence à 2018.

Deux particuliers, qui n'ont pas été nommés, «ont déjà versé un dépôt important», avait ajouté M. Musk.

Première depuis les années 70

Ce voyage serait une première depuis la fin des missions américaines Apollo au début des années 70 et marquerait le point le plus éloigné dans l'espace profond atteint par des humains.

SpaceX prévoit par ailleurs d'envoyer des astronautes à la Station spatiale internationale plus tard cette année. Des astronautes doivent ainsi partir du sol américain pour la première fois depuis la fin du programme de la Navette spatiale américaine.

SpaceX a informé la Nasa que son premier vol avec des astronautes n'aurait pas lieu avant décembre 2018, ce qui conduit des observateurs à penser que cela pourrait être décalé à 2019. (afp/nxp)

Créé: 04.06.2018, 23h17

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.